Skip to content

Europe de l'Ouest

Intégrer une très forte part d’ENR dans le système électrique : « c’est techniquement possible… » mais à plusieurs conditions.

« Ce rapport constitue un moment copernicien pour le monde de l’énergie. Nous avons désormais la confirmation que tendre vers 100 % d’électricité renouvelable est techniquement possible », indique la ministre de la Transition écologique Barbara Pompili à l’issue de la remise d’un rapport demandé par son ministère en 2019 à RTE et à l’AIE et rendu public ce mercredi 27 janvier. Reste que ce « techniquement possible » est assorti de quatre conditions, et non des moindres.

Financement participatif dans le cadre de l’acquisition d’une centrale solaire par Dhamma Energy

Dhamma Energy lance un financement participatif dans le cadre de l’acquisition d’une centrale solaire située à Lanas, en Ardèche, en production depuis 2018. Cette opération, dont l’objectif de collecte est de 1,4 million d’euros, vise à financer l’acquisition de 50 % des parts détenues par Urbasolar dans la société propriétaire de la centrale.

[Colloque SER 2021] Relocalisation ou localisation d’une industrie photovoltaïque ?

Lors du 6e colloque annuel photovoltaïque du Syndicat des énergies renouvelables (SER), la semaine dernière, la question de la relocalisation de l’industrie solaire a été à l’honneur, dans le droit fil du plan de relance français. Faut-il écrire localisation d’ailleurs, tant le paysage s’est effrité, suite à la montée en force des usines asiatiques ? C’est aussi la question qui a été posée.

RES lance l’installation d’un parc de 12,2 MWc sur une friche à Laudun l’Ardoise (Gard)

RES, entreprise indépendante spécialisée dans les énergies renouvelables, en partenariat avec la Communauté d’agglomération du Gard Rhodanien et Clean Tech Vallée et en présence de Anthony Cellier, député du Gard, vient de poser « symboliquement » le premier module du parc photovoltaïque à Laudun l’Ardoise ; Une centrale implantée sur une friche industrielle délaissée par le sidérurgiste Arcelor-Mittal, dans le Gard.

Arkolia Energies annonce un closing pour 162 projets sur bâtiment et un parc de 2,2 MWc

Arkolia Energies vient d’annoncer a réalisé six closing de financement de projet avec la Caisse d’Epargne CEPAC, en qualité d’arrangeur et prêteur et BPI France en tant que prêteur pour la construction de 162 hangars agricoles photovoltaïques et une centrale solaire au sol.

Hambourg rend le solaire sur bâtiment obligatoire à partir de 2023

Avec la première ordonnance de sa loi sur la protection du climat, le Sénat de la ville hanséatique a introduit l’obligation de construire un système photovoltaïque sur les nouveaux bâtiments à partir de 2023 et sur l’existant à partir de 2025.

[Colloque SER 2021] Les outils réglementaires manquent pour accélérer l’intégration du photovoltaïque sur bâtiment

Comme l’a rappelé Damien Mathon, président de la Commission EnR et bâtiment au SER, le solaire sur bâtiment est l’un des vecteurs de massification du photovoltaïque en France. Mais malgré la volonté des acteurs, de nombreux freins réglementaires et de raccordement sont à déplorer. Ce constat a été au coeur des discussions de la table ronde sur le bâtiment organisée lors de la 6ème édition du Colloque national photovoltaïque du SER le 19 janvier.

Clôture du rachat par Boralex du parc PV « Sky High » de 20 MWc dans l’État de New York

Boralex vient d’annoncer qu’une filiale en propriété exclusive de la société a réalisé une transaction avec Delaware River Solar, pour acquérir le parc solaire Sky High (20 MWc) , situé dans l’État de New York.

L’INES et Hespul renforcent leur collaboration à travers la signature d’un partenariat

Signé entre la plateforme Formation & Évaluation de l’Institut national de l’énergie solaire (INES PFE) et l’association Hespul, cet accord a pour but d’accompagner les territoires et entreprises dans le domaine du photovoltaïque selon deux axes renforcés : la formation et la mise à disposition d’espaces de travail.

Ecosun Innovations lance une solution de dessalement solaire d’eau de mer et saumâtre

Baptisée Osmo-Watt, l’unité alimentée par panneaux solaires est le fruit de la collaboration entre l’acteur du photovoltaïque conteneurisé et le spécialiste du traitement d’eau par énergies renouvelables Mascara Nouvelles Technologies. Elle permet de produire 5 à 100 m3 / jour d’eau potable.

4

This website uses cookies to anonymously count visitor numbers. To find out more, please see our Data Protection Policy.

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close