Technologie et R&D

PV et objets connectés : lancement des candidatures pour l’« ASCA Challenge 2020 »

Armor solar power films (groupe Armor) vient d’ouvrir les candidatures pour l’ « ASCA Challenge 2020 – Internet of Things ». L’objectif du concours ? Déceler les meilleures innovations utilisant le film photovoltaïque organique ASCA pour remplacer les batteries et piles des solutions IoT.

« Les panneaux équipés de backsheets transparents sont recommandés pour tout type d’environnement »

pv magazine revient sur les principaux sujets qui seront abordés dans le webinaire “Panneaux biface avec backsheet transparente – innovation, performances et fiabilité”, qui aura lieu le 19 novembre (15h00-16h00, France CEST). Le webinaire est gratuit. pv magazine s’est entretenu avec Lucie Garreau, Technical Marketing Manager, EMEA chez DuPont Photovoltaic Solutions.

Atteindre l’échelle du térawatt d’ici 2050

Dans un nouvel article publié dans la revue Renewable and Sustainable Energy, le célèbre scientifique spécialiste du photovoltaïque Pierre Verlinden examine la trajectoire de l’industrie solaire vers les 70 TW de puissance installée qui seront nécessaires d’ici 2050, comme meilleur choix pour atteindre les objectifs climatiques fixés dans l’accord de Paris de 2015. La consommation et le recyclage de l’argent, selon Verlinden, seront les plus grands défis des années à venir, tout en assurant une croissance équilibrée et en évitant une ruée massive vers des installations à l’approche de 2050.

Effet de refroidissement de l’eau pour les panneaux photovoltaïques flottants

Des chercheurs norvégiens ont quantifié l’effet de refroidissement de l’eau en contact direct avec des panneaux photovoltaïques flottants. Ils ont testé un modèle informatique de dynamique des fluides pour estimer les valeurs U et l’ont utilisé sur un système flottant de 6 kW déployé par Ocean Sun.

En quête de la meilleure technique de refroidissement des modules PV

Une équipe de recherche internationale a analysé toutes les technologies de refroidissement existantes pour les panneaux photovoltaïques et a indiqué les meilleures options actuelles et les tendances futures de la recherche. Selon ses conclusions, le refroidissement actif à l’eau, bien que coûteux et peu pratique, est la technique de refroidissement la plus efficace, tandis que les systèmes de refroidissement passif, bien que faciles à appliquer, ont encore des possibilités limitées.

Les problèmes liés au recyclage des batteries au lithium-ion et les solutions

Etudier le recyclage dès la conception n’est pas perçu comme une priorité pour les fabricants de batteries, mais des solutions existent. Le recyclage des dispositifs au lithium-ion est techniquement réalisable, mais il nécessite une amélioration de son analyse de rentabilité pour prendre son essor.

Le dessalement solaire est « la solution la plus compétitive »

Deux chercheurs français ont mené une analyse sur la compétitivité du dessalement de l’eau, en prenant comme cas d’étude un projet à grande échelle prévu au Maroc. Leurs travaux montrent que le PV sans stockage est l’option la moins chère pour alimenter les dessalinisateurs, et qu’il le restera probablement jusqu’en 2030.

Les innovations des modules photovoltaïques réduiront les coûts du solaire dans la décennie à venir

Un nouveau rapport du cabinet d’études Wood Mackenzie suggère que les innovations rapides des modules solaires entraîneront une augmentation significative de la classe de puissance des modules, de meilleures performances et des applications plus polyvalentes. Ces évolutions technologiques, combinées à la baisse des coûts d’investissements, seront les éléments-clés de la croissance du secteur.

Mini panneaux solaires en pérovskite avec un rendement de 18,4%

Des chercheurs de Singapour ont mis au point un module solaire de 6,4 cm2 à base d’iodure de plomb méthyl-ammonium co-évaporé (MAPbI3). Ils affirment que ce panneau est un pas en avant dans l’industrialisation des mini-modules en pérovskite.

Drone à propulsion solaire pour les services d’urgence

Les entreprises néerlandaises Avy et Wattlab ont effectué le premier vol d’essai d’un prototype de drone qui pourrait être utilisé dans des projets médicaux en Afrique.

This website uses cookies to anonymously count visitor numbers. To find out more, please see our Data Protection Policy.

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close