Skip to content

Réseaux et intégration

Un câble sous-marin pour relier un complexe éolien et solaire de 10,5 GW au Maroc au réseau britannique

La société britannique Xlinks prévoit de construire un complexe éolien et solaire de 10,5 GW au Maroc et de vendre l’électricité produite par cette énorme centrale au Royaume-Uni. Cela devrait être possible grâce à une ligne de transport à courant continu haute tension (HVDC, en initiales anglaises) de 3 800 km reliée à des sites au Pays de Galles et dans le Devon. Le PDG de l’entreprise, Simon Morrish, s’est entretenu avec pv magazine au sujet de cet ambitieux projet et de la manière dont il pourrait devenir réalisable.

Au tour d’Enedis d’anticiper le mix électrique de 2050

Enedis, le principal distributeur d’électricité en France (95 % du marché), vient de publier ses « Eléments de prospective 2050 ». Un travail dans le droit fil de celui réalisé par RTE, le gestionnaire du réseau de transport. Enedis y passe en revue l’évolution potentielle du réseau de distribution, et notamment l’introduction massive des renouvelables dans le mix électrique.

RTE confirme que le solaire a tiré son épingle du jeu en 2020, malgré la crise

Conséquence directe de la diminution de la consommation d’électricité en France et en Europe due à la crise sanitaire, la production totale d’électricité en France s’établit à 500,1 TWh sur l’année 2020, soit une baisse de 7 % (37,4 TWh) par rapport à 2019, indique le bilan annuel de RTE, le gestionnaire du réseau de transport (GRT) d’électricité, pour 2020, publié ce jour. Le solaire représente 2,5% de la production en 2020.

Accord entre Prysmian et RTE pour la fourniture de câbles HVAC

Le groupe italien sera chargé de fournir, de raccorder et de tester une partie des systèmes de câbles terrestres HVAC (haute tension à courant alternatif) de 90 kV à 400 kV utilisés pour renforcer le réseau électrique français.

Intégrer une très forte part d’ENR dans le système électrique : « c’est techniquement possible… » mais à plusieurs conditions.

« Ce rapport constitue un moment copernicien pour le monde de l’énergie. Nous avons désormais la confirmation que tendre vers 100 % d’électricité renouvelable est techniquement possible », indique la ministre de la Transition écologique Barbara Pompili à l’issue de la remise d’un rapport demandé par son ministère en 2019 à RTE et à l’AIE et rendu public ce mercredi 27 janvier. Reste que ce « techniquement possible » est assorti de quatre conditions, et non des moindres.

1

La Bourgogne-Franche-Comté vise une capacité solaire installée de 3 800 MWc en 2030

Le Schéma régional de raccordement au réseau des énergies renouvelables (S3REnR) de la région Bourgogne-Franche-Comté retient, pour l’année 2030, un objectif d’une capacité installée de 3 800 MWc de production solaire. Au final, le but est d’atteindre une capacité installée solaire de 10 800 MWc à l’horizon 2050.

Objectif monde pour EDF International Networks et Capgemini autour du « smart »

EDF International Networks et Capgemini viennent de signer un accord de partenariat pour conjuguer leurs expertises et se positionner ensemble sur les projets de réseaux électriques intelligents qui émergent dans le monde entier, mais aussi autour de la brique essentielle du « smart grid » qu’est le compteur, le tout favorisant l’introduction des renouvelables dans le système électrique.

ZE Energy remporte un contrat pour la réserve rapide avec le GRT italien Terna

Le développeur de projets hybrides (solaire/stockage), ZE Energy vient d’annoncer avoir remporté un contrat de mise à disposition de réserve rapide pour le gestionnaire du réseau de transport d’électricité italien Terna. Ce contrat est relatif à deux projets photovoltaïque et stockage de 5 MW chacun.

Hydro-Québec annonce le lancement d’une solution de stockage d’énergie EVLO

Hydro-Québec annonce le lancement de Stockage d’énergie EVLO, une filiale qui conçoit, vend et exploite des systèmes de stockage d’énergie. Dans la foulée, EVLO annonce la signature d’un protocole d’accord avec Innergex énergie renouvelable dans le cadre du projet Tonnerre, qui sera implanté en France avec RTE, le gestionnaire du réseau de transport d’électricité.

RTE, Jedlix et Renault expérimentent le pilotage de la recharge de VE en faveur du réseau électrique

RTE, le gestionnaire du réseau de transport d’électricité en France, Jedlix (plateforme européenne de services de recharge intelligente de véhicules électriques) et le groupe Renault ont signé une convention de partenariat visant à tester la capacité des véhicules électriques à contribuer à équilibrer la production et la demande électriques, grâce au pilotage de leur recharge.

This website uses cookies to anonymously count visitor numbers. To find out more, please see our Data Protection Policy.

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close