Skip to content

Réseaux et intégration

HDF Energy développe un projet intégré d’énergie solaire-hydrogène en Namibie

Le groupe a annoncé avoir obtenu une partie des autorisations nécessaires au lancement de la construction du projet qui combine une centrale solaire de 85 MW et une usine de production d’hydrogène vert. HDG Energy négocie également un contrat d’achat d’électricité avec la société d’électricité NamPower et souhaite lancer l’activité commerciale du projet en 2024.

[Tribune] La seule référence à un prix de marché de l’électricité est inadaptée pour poursuivre l’implantation de PV en France

La raréfaction du foncier disponible pour le PV, l’incertitude des prix de gros de l’électricité et la perspective de la loi Climat-résilience mènent à pousser la réflexion sur l’autoconsommation collective. Cette tribune propose une ouverture sur les opportunités du solaire dans une perspective de développement lié à la compréhension des usages énergétiques et à la mise en place d’une répartition optimisée de la production dans les communautés énergétiques.

Le poids de la demande saisonnière dans un scénario 100 % électrique

La pointe de la production solaire ne coïncide pas avec la pointe de la demande en chauffage. D’après une équipe de chercheurs, pour répondre à cette demande grâce aux seules énergies renouvelables, il faudra déployer ces dernières de manière considérable en plus des installations à énergie fossile déjà existantes.

Première mondiale en Australie : la Grande batterie Tesla fournit au réseau des services d’inertie à grande échelle

En Australie-Méridionale, la réserve électrique de Hornsdale (150 MW/193,5 MWh), aussi appelée Tesla Big Battery (ou Grande batterie Tesla), a reçu l’autorisation de l’Australian Energy Market Operator (AEMO) pour fournir des services d’inertie au National Electricity Market d’Australie. D’après Neoen, ce sera la première grande batterie au monde à fournir ce type de service à aussi grande échelle.

Toshiba met en service une station hydrogène alimentée par des panneaux photovoltaïques au Japon

Le système serait capable de fournir le plein en hydrogène à environ huit véhicules à pile à combustible, chacun en trois minutes. Il peut également produire de l’électricité à partir de l’hydrogène obtenu sur place à partir des énergies renouvelables de la station.

Un gros exploitant de batteries Tesla condamné pour non-respect des règles énergétiques australiennes

L’exploitant de la réserve électrique de Hornsdale (150 MW/193 MWh), en Australie-Méridionale, a été condamné à une amende de 900 000 AUD (620 470 $) pour ne pas avoir fourni les services essentiels au maintien de la stabilité du réseau.

La CRE formule des recommandations pour le déploiement des réseaux intelligents

« L’usage des smart grids dans le secteur de l’énergie a vocation à accélérer la transition énergétique et à en maitriser les coûts pour les consommateurs », affirme la CRE qui a analysé les retours d’expérience de 36 démonstrateurs. De cette étude ressortent plusieurs recommandations et une demande aux gestionnaires de réseau : réaliser un suivi plus rigoureux des coûts et bénéfices de ces projets pour permettre l’investissement en R&D&I.

[Entretien] Le stockage est-il rentable sur les projets solaires ?

pv magazine France s’est s’entretenu avec Corentin Baschet, le responsable des activités d’analyse de marché de la société de conseil spécialisée sur le stockage Clean Horizon, pour parler de l’intérêt potentiel et économique à associer du stockage à un projet solaire, notamment dans le cas des centrales PV à grande échelle.

Penser la charge des véhicules électriques « au fil du soleil »

L’énergie solaire présente de nombreux avantages à être exploitée en source d’alimentation directe pour les systèmes de charge VE, tant en termes de coût et de dimensionnement des installations que parce qu’elle est adaptée aux usages réels de la mobilité. Cette tribune fait le point sur le type d’offre de charge qui pourrait se développer en France.

Un appel à projets de l’Ademe pour des réseaux urbains de chaleur et froid renouvelables

L’initiative vise les villes et les établissement public de coopération intercommunale (EPCI) de moins de 50 000 habitants pour les encourager à développer ou initier un projet de réseau de chaleur et de froid renouvelable ou de boucle d’eau tempérée au sein de leur territoire.

This website uses cookies to anonymously count visitor numbers. To find out more, please see our Data Protection Policy.

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close