Skip to content

Hydrogène

Les risques climatiques résultant d’une économie basée sur l’hydrogène

Le ministère britannique des affaires, de l’énergie et de la stratégie industrielle a publié de nouvelles recherches montrant que les fuites d’hydrogène pourraient avoir un impact indirect sur le réchauffement climatique, neutralisant en partie les efforts de réduction des émissions de dioxyde de carbone.

pHYnix ambitionne de développer 20 sites d’hydrogène vert avec de nouveaux actionnaires

La filiale d’EverWatt ouvre son capital à l’EIT InnoEnergy et au groupe immobilier Idec avec l’ambition de développer une vingtaine de nouveaux projets d’hydrogène vert en France, au Portugal et en Espagne.

H2V lance un projet de production d’hydrogène renouvelable à Thionville

Le projet H2V Thionville vise à développer une gigafactory de production d’hydrogène renouvelable sur un terrain de 31 ha qui accueillera 4 unités de production de 100 MW pour produire chaque année 56 000 tonnes d’H2 et éviter 400 000 tonnes de CO2.

La Région Grand Est teste la mobilité hydrogène avec Logikko et la Fondation Solar Impulse

Très active dans la décarbonation de sa flotte automobile, la collectivité équipera quatre de ses véhicules utilitaires de la solution embarquée d’injection d’hydrogène dans les moteurs thermiques de Logikko, qui permet une réduction des émissions de gaz à effet de serre et de la consommation de carburant.

EDF Renewables signe un accord pour un méga-projet d’hydrogène vert en Egypte

Le projet prévoit le développement de 650 MW de capacités solaire et éolienne. L’hydrogène vert alimentera notamment une installation de production d’ammoniac vert de 350 000 tonnes par an qui sera utilisé comme carburant de soutage pour le trafic maritime du canal de Suez. L’Autorité générale de la zone économique du canal de Suez (SCZONE) a récemment signé plusieurs accords d’ampleur pour devenir un pôle industriel mondial d’énergies et de carburants durables.

Hydrogène naturel : zoom sur la création des gisements et l’exploration commerciale en cours

L’hydrogène naturel suscite l’intérêt. Parfois appelé hydrogène « or » ou « blanc », les usines qui le produisent présentent une empreinte carbone plus faible et des délais de développement plus courts que les projets tentaculaires d’hydrogène vert explique Avon McIntyre, directeur exécutif de HyTerra, une société australienne qui se lance dans le secteur.

UE : le Parlement entérine la réforme du financement des réseaux RTE-E et des infrastructures énergétiques

Tous les nouveaux projets d’infrastructures devront contribuer aux objectifs climatiques de l’UE, excluant ainsi les installations basées sur le gaz naturel et les combustibles fossiles dont les financements seront éliminés et dirigés vers l’hydrogène et le captage+stockage du carbone. L’accent sera mis sur le développement de réseaux intelligents afin d’intégrer plus d’électricité renouvelable et de gaz propres dans le mix européen.

Engie et Alstom s’allient pour développer le fret ferroviaire à l’hydrogène

Les deux groupes ont signé une convention de partenariat portant sur la mise en œuvre de solutions de logistique et de ravitaillement en hydrogène vert, fournit par Engie, pour alimenter un système de piles à combustible H2, développé par Alstom et qui sera intégré sur des locomotives électriques.

Lhyfe lève 10 millions d’euros auprès du conglomérat japonais Mitsui & Co

Profitant du réseau mondial et des actifs de Mitsui, cette alliance stratégique a pour but d’aider l’entreprise française spécialisée dans l’hydrogène renouvelable Lhyfe à identifier des opportunités commerciales, à améliorer sa compétitivité et à poursuivre son expansion à international.

[Spéciale présidentielle 2022] Le programme d’Eric Zemmour dans les EnR et le solaire

Le programme d’Eric Zemmour se distingue par l’absence de stratégie de développement des énergies renouvelables, la priorité du candidat étant de relancer les investissements dans le nucléaire avec notamment l’ouverture de 14 nouveaux EPR d’ici 2050. Il veut mettre fin à tous les projets éoliens et ne précise pas la place du solaire dans le futur mix électrique. Eric Zemmour prévoit d’investir dans l’isolation des bâtiments et le déploiement de la filiale hydrogène au côté des autres technologies de transports décarbonés mais manque de proposer des plans de recherche et d’innovation adéquats ou de préciser les financements mis en place pour intégrer ces mesures.