Skip to content

Hydrogène

Le coût de l’hydrogène d’origine solaire pourrait atteindre entre 0,7 € et 1,8 €/kg d’ici 2030

Le coût de l’hydrogène vert pourrait atteindre entre 0,3 et 0,9 €/kg d’ici 2050, selon une équipe de recherche européenne dirigée par l’Université finlandaise LUT. Les scientifiques estiment que le coût actualisé de l’hydrogène (LCOH) pourrait passer d’environ 0,031 à 0,081 €/kWh actuellement à 0,02 à 0,05 € d’ici 2030 et 0,01 à 0,027 € d’ici 2050.

La montée en flèche des prix de l’énergie et du CO2 rend déjà l’hydrogène vert compétitif

Antonio Delgado Rigal, directeur général du service de prévision énergétique AleaSoft, a expliqué à pv magazine que la flambée des prix du gaz et de l’électricité met l’économie mondiale sous pression, tout en ouvrant d’énormes opportunités pour le solaire, les énergies renouvelables et l’hydrogène vert. Il appelle donc à une action immédiate sur la construction de nouvelles capacités.

pHYnix se lance dans la production d’hydrogène vert avec un site de 10 MW en Espagne

pHYnix, filiale du producteur d’énergies renouvelables EverWatt, va s’équiper d’un centre de production d’hydrogène vert 10 MW. Lancée en 2020, la société va faire l’acquisition du projet de Vitale situé à Alcazar de San Juan, au sud de Madrid. L’électrolyseur devrait produire annuellement environ 1 300 tonnes d’hydrogène et sera alimenté par du photovoltaïque.

La CRE ouvre un deuxième guichet de candidature au “bac à sable réglementaire”

Les porteurs de projets souhaitant déployer des technologies ou des services innovants en faveur de la transition énergétique, des réseaux et infrastructures et qui se heurtent à des contraintes réglementaires peuvent envoyer leurs dossiers de candidature jusqu’au 31 décembre 2021.

France Hydrogène propose de revoir les ambitions françaises à la hausse

Selon une étude publiée le 8 septembre, la France a la possibilité de relever ses objectifs en matière de consommation d’hydrogène pour passer de 680 kt/an dans le scénario actuel à 1090 kt/an comme le propose France Hydrogène. Une augmentation qui nécessiterait aussi de revoir les conditions du soutien financier public.

Dijon prête à lancer la production locale d’hydrogène vert pour ses transports publics

La métropole de Dijon a annoncé sa première commande de bennes à ordures fonctionnant intégralement à l’hydrogène vert et va s’équiper de quatre véhicules de 19 tonnes qui devraient circuler à partir de 2022. Ils seront alimentés en hydrogène vert qui sera produit en circuit court par deux stations d’hydrogène locales, dont une est déjà en construction. Une installation PV de 12 hectares est également prévue pour fournir en électricité verte la seconde usine d’électrolyse.

La traction hydrogène séduit la SNCF et le gouvernement français

Le train à hydrogène d’Alstom a fait des essais concluants sur les voies du Centre d’essais ferroviaire à Valenciennes, dans le nord de la France. Ces nouveaux trains bimodaux (électricité et hydrogène) enthousiasment le gouvernement, la SNCF et les régions et pourraient progressivement remplacer les rames diesel du réseau.

Scatec va aider Engie à décarboner sa production d’hydrogène en Afrique du sud

Scatec va fournir pendant deux ans de l’énergie solaire à l’usine de production d’hydrogène d’Engie située dans la mine Anglo American Platinum – Mogalakwena en Afrique du Sud. En pratique, l’entreprise norvégienne installera sa solution de centrale PV mobile baptisée « Release » et mettra ainsi à disposition une capacité de 616 kwc.

Une batterie à double flux redox au vanadium et au manganèse pour stocker de l’énergie et générer de l’hydrogène

Conçue par des chercheurs suisses, la batterie présente une stabilité intéressante sur 50 cycles, avec un rendement énergétique moyen de 68 % et un rendement de la tension de séparation de l’eau de 64,1 %. Selon ses créateurs, le dispositif produit de l’hydrogène pur qui ne demande qu’à être séché et comprimé pour un stockage optimal.

ArcelorMittal investit dans le photovoltaïque en Inde

Le sidérurgiste envisage de construire un parc solaire de 4,5 GWc dans l’État indien du Rajasthan. Il prévoit également de déployer plus de 5 millions d’euros dans les secteurs de la production solaire, éolienne et d’hydrogène dans l’État du Gujarat.

This website uses cookies to anonymously count visitor numbers. To find out more, please see our Data Protection Policy.

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close