Skip to content

Hydrogène

Elia étudie le fonctionnement du système électrique neutre européen en 2050

Le gestionnaire de réseau de transport d’électricité Elia vient de publier une étude pour comprendre le fonctionnement éventuel du système électrique européen en 2050. Puisque « l’Europe ne dispose pas d’assez de sources d’énergie renouvelable pour atteindre la neutralité climatique d’ici 2050 », le groupe étudie une trajectoire incluant une grande proportion de molécules vertes. L’étude fait également état de la gestion des fluctuations de la production des EnR.

La Communauté de Communes Les Sorgues du Comtat produira de l’hydrogène localement grâce au solaire

L’objectif de production est d’au moins 400 kg d’hydrogène par jour dès fin 2024 pour l’alimentation d’autobus, autocars, bennes à ordures ménagères et poids lourds. Afin de maîtriser les coûts de production, des installations solaires permettront de couvrir un besoin de près de 7 GWh d’électricité renouvelable par an.

« L’Afrique devrait exploiter l’hydrogène vert, et pas seulement l’exporter »

Au lieu de mobiliser son abondant potentiel d’énergie renouvelable bon marché pour produire du gaz destiné à alimenter les consommateurs industriels d’Europe et d’ailleurs, l’Afrique pourrait attirer les secteurs manufacturiers lourds concernés, tels que la sidérurgie, la métallurgie, l’agriculture et la pêche.

Nouvelle méthode pour calculer le coût de l’hydrogène produit par des centrales PV hors réseau

Le géant français de l’énergie Engie a mis au point une méthode pour modéliser la variabilité des installations photovoltaïques par fonction de transfert. Ses chercheurs ont affirmé que la nouvelle approche permet de ne pas surestimer le coût nivelé de l’hydrogène lorsqu’il est produit à partir d’un électrolyseur alcalin alimenté par des systèmes PV hors réseau.

La Namibie va créer 2 GW d’EnR d’ici 2026 pour produire de l’hydrogène vert

Hyphen Hydrogen Energy, une coentreprise du producteur d’électricité allemand Enertrag et du fonds suisse Principle Capital, a été sélectionnée à la suite de l’AO du gouvernement namibien pour produire 300 000 tonnes métriques d’hydrogène vert par an dans le pays. Le projet inclut la mise en oeuvre de 5 GW de capacité EnR d’ici 2030, dont 2 GW devraient entrer en opération d’ici 2026. La part du solaire dans ce projet de 9,4 milliards de dollars américains n’a pas encore été précisée.

[L’acteur de la semaine] Skyray, ou le besoin croissant d’ingénierie dans le solaire

Plus le marché du photovoltaïque gagne en maturité, plus les investisseurs remontent la chaîne de valeur et cherchent à acquérir des projets en phase de pré-construction. Olivier Crepon, directeur général du cabinet d’ingénierie Skyray, s’est entretenu avec pv magazine France sur l’influence de ce nouveau modèle sur la conception et la construction des parcs solaires.

1

EDPR prévoit d’investir dans 1,5 GW d’hydrogène renouvelable d’ici 2030

Le producteur portugais, actif sur 25 marchés internationaux, relève ainsi son précédent objectif qui était d’investir dans une capacité d’électrolyseurs à hydrogène de 250 MW d’ici à 2025.

Arkolia veut relancer le projet géant contesté de Solarzac avec une consultation publique

Près de deux ans après l’abandon du projet existant, Arkolia Energies revient avec de nouveaux scénarios pour construire la centrale géante Solarzac sur un site protégé de la commune du Cros, en Occitanie. L’énergéticien lance une consultation publique pour mettre sur pied un nouveau projet solaire au sol, plus petit (entre 150 et 200 MW selon Arkolia) et doublé d’une usine de production d’hydrogène vert – pour remplacer le centre de production de méthane initialement prévu.

La start-up française EODev présente un groupe électro-hydrogène pour sites isolés

Le système GEH2 de 100 kVa est équipé de piles à combustible fabriquées par le partenaire de EODev, Toyota. Sa durée de vie est garantie pour deux ans ou 15 000 heures.

Actualités hydrogène : Rolls Royce, hausse des prix et bière alimentée à l’hydrogène

Cette semaine, les prix de l’hydrogène ont atteint de nouveaux sommets, en raison de la hausse simultanée des prix du gaz naturel et de l’électricité. Ailleurs, de nouveaux projets sont planifiés, tels que la production d’hydrogène vert dans une brasserie britannique et la construction par Ineos d’un électrolyseur de 100 MW en Allemagne, la planification de moteurs à hydrogène par les fabricants de machines Rolls Royce et JCB, ainsi que de nouveaux accords d’investissement signés en Belgique, en Suède et au Kazakhstan.

This website uses cookies to anonymously count visitor numbers. To find out more, please see our Data Protection Policy.

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close