Skip to content

Start-up

Un nouveau module solaire de balcon flexible de 1,6 kg à installer soi-même

La start-up allemande We Do Solar va livrer ses premiers modules solaires de balcon revisités dans les trois prochaines semaines. Dotés d’un module flexible de 1,6 kg, ces kits solaires peuvent être connectés directement par les particuliers. pv magazine a rencontré l’un de ses fondateurs à Intersolar Europe pour en savoir plus sur le kit PV et sur les méthodes de commercialisation novatrices mises en place par la jeune pousse.

Un programme de développement destiné aux start-ups vertes en Tunisie

Le programme d’accompagnement tunisien Green4Youth lance son quatrième appel à candidatures avec pour objectif de « booster les performances opérationnelles des start-up vertes et leur potentiel de création d’emploi ». Les candidats ont jusqu’au 17 mai pour soumettre leurs candidatures.

ASCA ouvre son catalogue de brevets pour les modules OPV imprimés

La branche du groupe nantais Armor vient d’annoncer un accord de licence avec la startup suédoise Epishine pour permettre à cette dernière d’accéder à son portefeuille de propriété intellectuelle relatif à la technologie OPV. Avec cette opération Asca souhaite « favoriser la compétition au sein du marché [OPV] et en diminuer les barrières à l’entrée ».

La startup Shift EV lève des fonds pour la mobilité électrique en Afrique du Nord

Basée au Caire en Egypte, la jeune pousse a procédé à une nouvelle levée de fonds pour développer son activité de conversion de véhicules à combustion en véhicules électriques, notamment en Algérie, en Libye, en Tunisie et au Maroc. Shift EV conçoit et fabrique les batteries lithium-ion qui sont intégrées aux châssis des véhicules à combustion existants et opère un système de gestion de flotte électrique.

Au Kenya, une startup veut assembler des véhicules électriques et exploiter le potentiel solaire off grid

eWaka veut développer une usine d’assemblage pour fournir localement une flotte de véhicules électriques destinée à couvrir les besoins en mobilité des entreprises africaines. La startup développe également une application en ligne de suivi et promet une accessibilité abordable grâce à des prix de l’électricité bas par rapport au carburant, des solutions de système d’alimentation solaire hors réseau et des coûts de maintenance globalement faibles.

Acteur de la semaine : Rosi Solar lance l’industrialisation de sa technologie de recyclage

Rosi Solar a développé une solution industrielle capable de récupérer le silicium de haute pureté, l’argent et le cuivre contenus dans les modules PV en fin de vie. Avec un processus de séparation thermique et chimique avancé, la start-up grenobloise poursuit son développement en R&D et en application commerciale pour redonner de la valeur aux matériaux des modules solaires en Europe et à l’international.

1

L’acteur de la semaine : Benoo Energies et le développement économique des zones rurales par les kits solaires

L’entreprise bordelaise Benoo Energies veut mettre à disposition l’énergie solaire pour les entrepreneurs en zones rurales non électrifiées en Afrique de l’ouest. Avec ses partenaires locaux, elle intègre des solutions d’électrifications en mini-réseaux PV, dimensionne et sélectionne les équipements et les installations adaptées à chaque activité et accompagne les porteurs de projets grâce à un outil de gestion numérique intelligent.

Dispositif d’expérimentation réglementaire : la CRE prolonge le délai jusqu’au 14 janvier 2022

Face à l’afflux de questions des porteurs de projets, la Commission de régulation de l’énergie a allongé le délai de dépôt des candidatures, afin de permettre aux candidats d’identifier clairement les freins réglementaires qu’ils rencontrent. Ils sont également invités à échanger avec la CRE et à déposer une première version de leur dossier qui pourra évoluer jusqu’à la clôture des candidatures.

La start-up BasiGo reçoit 1 million d’euros pour lancer sa flotte de bus électriques à Nairobi

BasiGo compte développer l’infrastructure des transports en commun électrifiés au Kenya. Concrètement, la startup qui construit et exploite des bus électriques va profiter d’une enveloppe de 1 million d’euros pour déployer sa flotte à Nairobi. Les bus ont une autonomie d’environ 250 kilomètres et pourront être achetés sur un modèle de financement étalé qui permet de diluer des coûts d’acquisition initiaux élevés et de pénétrer un marché encore largement basé sur le diesel. Le premier bus devrait arriver d’ici la fin de l’année.

L’acteur de la semaine : Beoga

La startup montpelliéraine Beoga est né en 2019 avec l’objectif de développer les communautés énergétiques en autoconsommation collective en France. Aujourd’hui la jeune pousse opère un projet pilote dans le Gard et veut développer le potentiel du véhicule-to-grid dans ses solutions clé en main. Elle prévoit de continuer la R&D (notamment dans l’électromobilité) et de commercialiser sa solution grâce à une prochaine levée de fonds.

This website uses cookies to anonymously count visitor numbers. To find out more, please see our Data Protection Policy.

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close