[L’acteur de la semaine] UTS Energie se lance en tant que courtier en matériel PV

Share

Après la pluie vient le beau temps. Après les crises d’approvisionnement, viennent les livraisons. Mais selon les tailles et les échéances, il n’est pas toujours évident pour un installateur d’avoir son matériel à temps – et à prix correct. De l’autre côté, les fournisseurs doivent manipuler un stock et des références variables selon les périodes.

C’est pour gérer cette question difficile de la fourniture de matériel photovoltaïque que Simon Foucher a créé UTS Energie, il y a de cela tout juste six mois. L’entreprise, basée à Cergy, a mis en place une plateforme en ligne d’appels d’offres pour matériel photovoltaïque.

Courtier en matériel PV

Dans le détail, les installateurs et porteurs de projets solaires peuvent gratuitement formuler des demandes de matériel en précisant les critères de prix, de topologie et d’agenda. « Nous avons déjà des offres sur différents types de projets, du résidentiel aux ombrières en passant par des kits solaires et même des grandes centrales », se réjouit Simon Foucher, lors d’un entretien avec pv magazine.

De l’autre côté, les fournisseurs accèdent à la plateforme via un abonnement et peuvent ainsi répondre aux appels d’offres sans commission.

Pour Simon Foucher, le service de courtier en matériel est un chaînon intéressant pour le secteur solaire, en particulier entre les professionnels. « Ce système existe en assurance, c’est par exemple utilisé pour les plans d’épargne retraite (PER) », explique le fondateur, qui a lui-même travaillé dans le secteur dans le passé. « C’est un fonctionnement qui existe aussi sur les marchés BtoC [i.e. entre entreprises et particuliers] mais qui n’était pas mis en place pour les fournisseurs. »

L’entreprise reçoit quelque 300 demandes par mois, sachant que certains installateurs publient des appels d’offres pour une vingtaine de projets différents à la fois. UTS déclare en moyenne 20 % de signatures sur le total des offres. Le segment résidentiel est aujourd’hui le premier vecteur d’activité et représente 70 % des contrats signés. Viennent ensuite les grosses commandes pour des projets de parc solaires ou des installations sur zones agricoles. « Sur ce segment, 95 % des demandes sont signées », affirme Simon Foucher.

Certifier les installateurs et vérifier les fournisseurs

Pour renforcer la confiance sur sa plateforme, UTS a mis en place une certification pour garantir la qualité et le professionnalisme des installateurs de panneaux solaires. « C’est une certification interne qui n’a pas de valeur juridique, mais elle nous permet de faire un contrôle d’expertise et à l’installateur de revendiquer sa fiabilité ». Pour ce faire, la société fait une recherche dans l’historique de l’installateur, contacte ses derniers clients et valide la qualité de ses installations et du matériel utilisé, notamment en vérifiant le label RGE (« reconnu garant de l’environnement »).

Côté fournisseurs, UTS opère une vérification physique dès le premier contact. Par la suite l’entreprise fait un bilan tous les trois mois en se rendant sur le site d’activité du fournisseur. Un suivi régulier (toutes les deux semaines) est aussi mis en place une fois que le fournisseur devient partenaire.

Aujourd’hui, UTS Energie compte quatre fournisseurs partenaires en France et deux en Belgique. L’entreprise devrait annoncer de nouveaux partenariats à partir de septembre, notamment en Suisse.

Ce contenu est protégé par un copyright et vous ne pouvez pas le réutiliser sans permission. Si vous souhaitez collaborer avec nous et réutiliser notre contenu, merci de contacter notre équipe éditoriale à l’adresse suivante: editors@pv-magazine.com.

Popular content

En laboratoire, des cellules solaires organiques affichent un gain d’efficacité contre-intuitif de 20 % grâce à l’entropie
16 juillet 2024 Une équipe de chercheurs de l'université du Kansas a découvert que les semi-conducteurs organiques connus sous le nom d'accepteurs non-fullerènes perm...