Recom installera 20 MW d’énergie solaire à Chypre cette année

Share

Le fabricant français de panneaux photovoltaïques Recom a annoncé qu’il fournira 20 MW de modules photovoltaïques à Chypre, dont l’installation est prévue cette année.

Un parc solaire de 4,5 MW est déjà en construction à Pissouri, a déclaré le fournisseur d’ingénierie, d’approvisionnement et de construction (EPC).

Toutefois, l’annonce dans la presse indiquant que tous les projets prévus ont été garantis par des appels d’offres pose question.

D’une part, le communiqué de presse de Recom indique que la société a sécurisé, « par le biais des appels d’offres, 20 MW de projets solaires sur les 35 MW proposés, dont l’installation est prévue pour 2019 ». En fait, Chypre a lancé un appel d’offre d’une capacité solaire d’environ 50 MW, au lieu des 35 MW indiqués.

D’autre part, selon les informations de pv magazine, sur ces 50 MW, 35 MW ont déjà été installés. Un représentant de Recom a affirmé à pv magazine que non seulement la compagnie fournira les panneaux, mais elle effectuera aussi des services EPC au projet de Pissouri.

Un marché actif

La commande de modules de Chypre confirme l’idée que l’état insulaire serait l’un des marchés les plus intéressants de l’Union européenne cette année.

pv magazine a récemment présenté une analyse détaillée du marché photovoltaïque chypriote, dont le segment le plus vif comprend les projets « sans subvention ».

Avec l’utilisation de l’énergie photovoltaïque – dont les projets font l’objet d’appels d’offres ou non et de net-metering – lente à Chypre à ce jour, en dépit de l’adhésion du pays aux objectifs de l’UE en matière d’énergies renouvelables, le gouvernement chypriote a présenté un nouveau plan pour installer un ensemble de projets « sans subvention ».

Et avec ces projets « sans subvention » recevant probablement plus de fonds publics que d’installations soumissionnées – grâce à un plan de l’Autorité de l’électricité visant à financer ces projets avec les économies réalisées sur les coûts de production des combustibles fossiles – les investisseurs pourraient avoir du mal à trouver des perspectives plus prometteuses en Europe maintenant.

Auteur: Ilias Tsagas