Vergnet dans une centrale de 19 MWc couplée à un diesel au Niger

Share

La centrale sera ainsi construite par un consortium composé de l’entreprise française Vergnet et des sociétés indiennes Sterling and Wilson et SNS Solar Power Engineering & Technology. L’installation affichera une capacité de 18,9 MWc solaires, 10 MWh de stockage et 3 x 2,6 MW de groupes diesel. Le contrat prévoit aussi deux ans de maintenance, service après-vente ainsi que la formation des personnels de Nigelec, entreprise publique opérateur du réseau électrique nigérien et distributeur. Le projet comprend aussi la réhabilitation du réseau électrique de la ville d’Agadez « dont l’état actuel ne permet pas l’évacuation de l’électricité vers et dans la ville ainsi que l’électrification du hameau voisin de Tibinitene ».

Agadez est une ville située à la porte du désert du Sahara et isolée du reste du pays La centrale hybride sera raccordée au réseau électrique de la ville d’Agadez.

« Avec ce succès obtenu face à six concurrents français et internationaux, et qui concerne le plus grand projet hybride public en Afrique, le groupe Vergnet fait la preuve de la pertinence et de la compétitivité de ses solutions énergétiques. Il renforce ainsi sa crédibilité d’acteur essentiel du développement local ouvert à des partenariats de premier plan » souligne la direction dans un communiqué publié à cette occasion.

Le financement du projet, pour un montant global de 32 Millions d’euros, est assuré par l’Agence Française de Développement (AFD) et l’Union Européenne. Le contrat définitif avec Nigelec sera négocié dans les prochaines semaines.

 « La construction de la centrale hybride d’Agadez permettra de répondre à la demande en électricité largement insatisfaite aujourd’hui et diminuera le contenu en carbone de l’électricité de la zone nord », explique l’Agence française de développement (AFD). L’institution finance le projet à hauteur de 16 millions d’euros. L’Union européenne investit également 16 millions d’euros. La gestion de ces fonds a été déléguée à l’AFD.