Skip to content

Agrivoltaïsme

Electricité de Mayotte convertit son siège social à l’autoconsommation solaire

La société d’économie mixte développe actuellement plusieurs projets photovoltaïques en autoconsommation et en injection, afin d’atteindre les objectifs de son “Plan Solaire” qui vise 11 MW supplémentaires de PV à Mayotte d’ici à 2025, principalement en toitures.

Programmation énergétique : le gouvernement renonce à la voie parlementaire et opte pour un décret

La feuille de route qui définit les grandes orientations énergétiques de la France pour 2035 sera adoptée par décret par « souci d’efficacité » et non pas par la loi pour éviter une « guerre de religion » entre pro-nucléaire et pro-renouvelables. Le Syndicat des énergies renouvelables (SER) et les associations environnementales regrettent ce passage en force et l’absence de débat parlementaire.

Agrivoltaïsme : pourquoi la Confédération paysanne veut déposer un recours contre le décret

Pour l’organisation syndicale, l’agrivoltaïsme entraîne une perte d’autonomie dans la pratique agricole et a un impact sur les prix et la disponibilité du foncier. Elle estime que le décret, en l’état, ne protège pas suffisamment les agriculteurs, notamment sur les rendements.

[Entretien] « Le but de l’agrivoltaïsme doit être de créer de la valeur sur le très long terme »

A l’occasion de la sortie du décret sur l’agrivoltaïsme, pv magazine France est revenu avec Nicolas Ferras, directeur Agri-énergies de TotalEnergies, sur le développement de l’énergéticien dans ce secteur et sur l’intégration d’Ombrea qui lui a permis de constituer un pôle de compétences, en particulier dans la gestion des données et des algorithmes.

Réactions favorables après la publication du décret sur l’agrivoltaïsme

La plupart des acteurs de la filière se disent satisfaits de ce premier cadre réglementaire qui va permettre de constituer un référentiel commun entre agriculteurs, développeurs et services de l’Etat. Ils rappellent toutefois que de nombreux points restent à préciser, notamment en matière de contrôles et d’élevage.

Publication du décret relatif au développement de l’agrivoltaïsme et aux conditions d’implantation

Après de longs mois d’attente, le décret sur l’agrivoltaïsme a été publié ce 9 avril au Journal officiel. Comme attendu, il précise notamment les conditions d’implantation de panneaux photovoltaïques sur les surfaces agricoles en tenant compte du taux de couverture et de la perte de rendement agricole acceptable. Toutefois, de nombreuses dispositions réglementaires sont encore attendues, notamment la liste des technologies dites éprouvées qui doit encore être finalisée.

4

Avec le Pacte solaire, Bruno Le Maire exhorte les développeurs à acheter français et européen

A ce jour, 29 entreprises – développeurs solaires et grands donneurs d’ordres – ont signé le pacte solaire présenté le 5 avril. A ce titre, elles s’engagent à acheter à partir de 2025 au minimum 30 % de panneaux photovoltaïques auprès de fabricants ayant réalisé une ou plusieurs étapes de production en Europe. Ces produits seront identifiés par un « InduScore », semblable au Nutriscore de l’agroalimentaire.

L’IRENA indique que la capacité solaire a augmenté dans le monde de 345,5 GW en 2023

L’Agence internationale pour les énergies renouvelables (IRENA) indique que les développeurs ont installé 345,5 GW d’énergie solaire dans le monde en 2023. La Chine a principalement tiré cette hausse, représentant près des trois quarts de toutes les nouvelles énergies renouvelables, mais l’IRENA indique qu’une croissance plus équitable sera nécessaire pour atteindre les objectifs de déploiement de 2030.

CVE réaffirme sa stratégie dans la vente directe d’énergie solaire décentralisée et dans le stockage

Le producteur français d’énergies renouvelables poursuit son développement dans le solaire distribué pour les entreprises et les agriculteurs, et annoncera prochainement plusieurs innovations, dont une ombrière de parking associée à des bornes de recharge pour véhicules électriques et un prototype agrivoltaïque destiné à l’arboriculture fruitière.

Inauguration d’une centrale agrivoltaïque sur abricotiers en bio

Une ombrière photovoltaïque de 2,27 MWc est installée sur 2,5 hectares en agriculture biologique, permettant de protéger les abricots des épisodes de canicule et de la prolifération des maladies fongiques.

This website uses cookies to anonymously count visitor numbers. To find out more, please see our Data Protection Policy.

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close