Skip to content

Algérie

La startup Shift EV lève des fonds pour la mobilité électrique en Afrique du Nord

Basée au Caire en Egypte, la jeune pousse a procédé à une nouvelle levée de fonds pour développer son activité de conversion de véhicules à combustion en véhicules électriques, notamment en Algérie, en Libye, en Tunisie et au Maroc. Shift EV conçoit et fabrique les batteries lithium-ion qui sont intégrées aux châssis des véhicules à combustion existants et opère un système de gestion de flotte électrique.

Détails sur l’appel d’offres de 1000 MW solaire lancé en Algérie

Cinq sites de 50 à 300 MWc ont été identifiés par la Société algérienne des énergies renouvelables et chaque candidat peut soumissionner pour un ou plusieurs lots totalisant une capacité cumulée maximale de 300 MW. Les dossiers sont à envoyer avant le 30 avril.

2

L’Algérie publie le texte de l’appel d’offres « Solar 1000 MW »

Le projet vise la construction de centrales solaires photovoltaïques d’une capacité totale de 1000 MWc, réparties sur le territoire national algérien en lots de 50 à 300 MWc chacun. Il est ouvert aux investisseurs nationaux et étrangers qui ont jusqu’au 30 avril 2022 pour envoyer leurs Offres Techniques et Financières.

Vers un projet d’usine de fabrication d’onduleurs en Algérie

Le fabricant italien d’onduleurs Fimer et le fabricant algérien d’électronique Enie ont créé une co-entreprise avec le projet d’implanter une usine de production d’onduleurs. Son emplacement n’a pas été divulgué.

Sonatrach installe 10 MW de solaire pour alimenter ses sites pétroliers de Hassi Messaoud en Algérie

Sonatrach a annoncé le lancement d’un projet solaire de 10 MW destiné à alimenter la production pétrolière et gazière de ses sites du bassin de Hassi Berkine, dans la wilaya d’Ouargla, la région pétrolière du centre-est de l’Algérie. Pour le géant du pétrole algérien, qui inaugure son second projet solaire en trois ans, le pays a les moyens de basculer vers le solaire.

L’Algérie lancera l’appel d’offres photovoltaïque de 1 GW d’ici à fin octobre

L’exercice de passation des marchés sera divisé en 10 lots, allant de 80 MW à 180 MW chacun. Un groupe de réflexion algérien s’attend à des prix s’échelonnant entre 5 DZD/kWh (0,031 €) et 7 DZD/kWh (0,044 €).

Comment assurer le succès de l’appel d’offres de 1 GWc en Algérie ?

Dans le cadre du Salon international des énergies renouvelables (ERA 2021), le club Energia a organisé une table ronde pour faire le point sur les facteurs de réussite des appels d’offres dans un contexte international très concurrentiel. Acteurs juridiques et industriels étaient réunis pour discuter des meilleures conditions pour faire décoller le solaire photovoltaïque dans le pays.

L’Algérie va lancer un appel d’offres de 1 GWc pour déployer les énergies renouvelables sur son sol

Cet appel d’offres – qui devrait être lancé entre juin et juillet – sera divisé en dix tranches de 100 MWc chacune, et intégrera les exigences en matière de câbles, de modules et de structures de montage.

L’Algérie veut créer une société dédiée aux énergies renouvelables

L’objectif principal de cette nouvelle entreprise serait de mettre en oeuvre le programme national de développement des énergies renouvelables, qui vise à atteindre une capacité de 15 000 MW à l’horizon 2035, soit une moyenne de 1 000 MW par an

Une industrie solaire en plein essor aux quatre coins du continent africain

L’Africa solar industry association (Afsia) vient de sortir l’Africa solar outlook 2021, dressant le portait d’une industrie solaire africaine en plein essor.

This website uses cookies to anonymously count visitor numbers. To find out more, please see our Data Protection Policy.

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close