Total met en service une centrale de 25 MW au Japon

Share

Située à Miyako, dans la préfecture d’Iwate au Japon, la centrale de 25 MW appartient à parts égales à Total Solar et à la compagnie de distribution Chubu Electric Power.

Construite selon les normes strictes de construction parasismique en vigueur, la centrale a été équipée de 77 000 panneaux à haut rendement de la marque SunPower pour faire face aussi aux températures négatives et à la neige en hiver.

C’est la deuxième centrale que Total met en service au Japon ; la première, située à à Nanao sur l’île de Honshu, dispose d’une capacité de 27 MW et a démarré en avril 2017. Cette première centrale appartient à 50 % au groupe de l’industrie alimentaire ISE, et à 25 % à Total et à SunPower.

D’après son communiqué, le Groupe Total investit ainsi chaque année entre 1,5 et 2 milliards de dollars dans l’électricité bas carbone à partir de gaz et de renouvelables. De plus, fin 2018, la capacité électrique bas carbone installée par Total dans le monde s’élevait à 2,7 GW, en quote-part Groupe.

Le développement du solaire au Japon

Au Japon, le gouvernement a lancé son 5e Plan fondamental de l’énergie en juillet 2018, qui prévoit que la part des énergies renouvelables atteigne entre 22 % et 24 % du mix électrique en 2030.

Suite à l’arrêt de l’ensemble du parc nucléaire en 2011 (après la catastrophe de Fukushima), le Japon avait comblé les demandes en énergie par l’importation de carburants fossiles, engendrant une dépendance aux fournisseurs étrangers et une croissance importante des émissions de gaz à effet de serre du secteur énergétique. Selon ce 5e Plan, les énergies renouvelables devraient être « une source d’électricité principale », et la composition du mix électrique devrait être la suivante : 56 % de fossiles (27 % de gaz, 26 % de charbon et 3 % de pétrole), 22-24 % de renouvelables et 20-22 % de nucléaire.

Après l’hydroélectricité, l’énergie solaire représente la plus grande part de l’électricité renouvelable produite sur l’archipel ; c’est également le secteur ayant connu la plus forte expansion depuis 2012. L’Agence internationale pour les énergies renouvelables (IRENA) a publié un rapport indiquant que, au cours de l’année 2018, une puissance photovoltaïque de 6 GW avait été installée, permettant d’atteindre une puissance cumulée installée au Japon de 55,5 GW à la fin de l’année. Par ailleurs, un rapport publié en début d’année par la société de conseil RTS Corp annonçait que la capacité photovoltaïque du pays pourrait s’élever à 150 GW d’ici 2030.