Engie obtient financement pour un projet solaire de 50 MW en Espagne

Share

Engie, Mirova Eurofideme 4 (un fonds géré par Mirova (Natixis)) et BNP Paribas ont signé un accord pour le financement de la centrale photovoltaïque Seneca. Située à Palma del Río, près de Cordoue, la centrale aura une capacité installée de 50 MW et nécessitera un investissement d’environ 40 millions d’euros. Pour la clôture financière du projet, Engie a été conseillé par Eversheds Sutherland, Mirova par Cuatrecasas et BNP Paribas par Jones Day.

C’est la troisième fois qu’Engie et Mirova collaborent au financement de projets d’énergie renouvelable ; des accords avaient déjà été conclus pour les parcs éoliens de Goya (300 MW) et de Phoenix (340 MW).

En plus d’être actionnaire du projet Seneca, le groupe Engie sera le constructeur du projet. Il assurera les services d’exploitation et de maintenance tout au long du projet et sera le fournisseur de l’énergie sur le marché espagnol.

Le projet Seneca a été assigné à Engie lors de l’appel d’offres des énergies renouvelables conduite par le gouvernement espagnol en juillet 2017. Financée par BNP Paribas, sa construction a débuté en décembre 2018 et son raccordement au réseau est prévu pour la fin de cet été. Les opérations commerciales devraient commencer au dernier trimestre de cette année.

Située dans la ville de Palma del Río à Cordoue, la nouvelle centrale photovoltaïque a une superficie d’environ 100 hectares et générera environ 100 GWh/an de production renouvelable, soit suffisamment d’énergie pour alimenter environ 50 000 foyers.