Innergex met en service le plus grand parc solaire en exploitation du Texas

Share

Implantée sur 1416 hectares (3500 acres), la centrale Phoebe compte 768 000 panneaux photovoltaïques à couches minces de la série 6 de First Solar (qui s’occupera de l’exploitation et de l’entretien de ces modules pendant cinq ans) et devrait produire un volume d’électricité équivalent à la consommation de 50 000 foyers texans.

Innergex a conclu un PPA (power purchase agreement) avec Shell Energy North America concernant 89 % de la production d’électricité de la centrale, le reste sera vendu sur le marché libre.

La construction a nécessité un investissement de 397,0 millions de dollars US. « Le financement de construction de 292,1 M$ US a été partiellement converti en une facilité de prêt à terme de sept ans de 111,6 M$ US consenti par un groupe de prêteurs dirigé par CIT Group. Le solde de 180,5 M$ US a été remboursé au moyen d’une participation au partage fiscal de 184,6 M$ US par Wells Fargo dont une tranche initiale de 37,2 M$ US avait déjà été investie en juin 2019 », précise la société canadienne.

Une puissance installée de 2 588 MW dans le monde

Innergex dispose d’une puissance installée nette totale de 2 588 MW (3488 MW bruts) à l’échelle mondiale, qui se décompose en 37 centrales hydroélectriques, 26 parcs éoliens et cinq parcs solaires (trois aux États-Unis, un au Canada et un au Chili). « Ce fut une année importante pour Innergex au Texas et pour notre développement aux États-Unis », déclare Michel Letellier, le président et chef de la direction d’Innergex. « Lorsque nous avons annoncé pour la première fois l’acquisition du projet Phoebe en 2018, nous avions pour objectif d’atteindre une puissance installée nette totale de 2 000 MW d’ici 2020, mais notre croissance exceptionnelle des deux dernières années a été telle qu’elle nous a permis d’atteindre et même de dépasser nos objectifs bien plus tôt que prévu. »

Selon ses indications, Innergex a également six projets sécurisés en portefeuille, représentant 296 MW nets (378 MW bruts), et des projets « potentiels » d’une puissance brute de 7 767 MW.

Un autre projet de très grande taille au Texas

À l’heure actuelle, la centrale Phoebe représente le plus gros projet solaire de la société canadienne, et également le plus grand parc en exploitation du Texas. Mais elle ne devrait pas occuper cette place pendant longtemps puisque la construction d’une centrale de 420 MW (CA) a débuté dans l’État. Celle-ci, nommée Permian Energy Center et détenue par le spécialiste de l’éolien Ørsted, devrait être mise en service mi-2021 et sera en outre assortie d’un système de stockage de 40 MW (CA).