L’hydrogène peut-il être transporté par voie ferrée ?

Share

Au cours des prochaines années, des trains à piles à combustible seront mis sur rails dans toute l’Allemagne, en particulier dans les régions de Hesse et de Basse-Saxe. Se pose la question du ravitaillement : comment l’hydrogène doit-il se rendre aux stations de ravitaillement des trains ? Le meilleur moyen est le transport par le rail, estime l’Agence nationale de l’énergie de la Hesse. Elle a chargé DB Energie, le fournisseur d’énergie de l’opérateur ferroviaire national allemand Deutsche Bahn, d’étudier les moyens d’y parvenir en termes de faisabilité technique, opérationnelle et juridique. Cette question a été examinée sur la base d’une source d’hydrogène existante dans le parc industriel de Höchst à Francfort-sur-le-Main, le transport suivant deux itinéraires différents dans la région du Rhin-Main.

Les experts de DB Energie ont conclu qu’il était fondamentalement possible d’approvisionner en hydrogène l’infrastructure de ravitaillement par le rail. Par rapport à la route, ils voient de nombreux avantages, tels que la planification précise des temps de transport, le haut niveau de fiabilité et de sécurité, la possibilité de transporter de grandes quantités et le soulagement du trafic routier dans les zones métropolitaines. D’un point de vue technique et juridique, rien ne s’oppose au transport par rail. « Chez DB Energie, nous prenons cette étude comme une opportunité pour faire avancer le développement de la logistique de l’hydrogène par le rail », a expliqué le directeur général de DB Energie, Torsten Schein.

Cependant, il n’existe pas encore de conteneurs de transport d’hydrogène agréés pour le trafic ferroviaire – ceux-ci existent seulement pour le trafic routier. Comme les exigences sont très similaires, il faut s’attendre à ce que la certification pour l’utilisation sur les rails puisse être obtenue dans un délai de six à huit mois, ont écrit les auteurs.

Les experts de DB Energie ont recommandé qu’une étude séparée analyse si le transport par rail peut être plus économique que le transport par route. Sur les deux itinéraires examinés, le trafic ferroviaire était légèrement moins avantageux. Toutefois, il n’a pas été possible d’en tirer des conclusions générales.

« Le transport routier n’est pas vraiment une solution durable », a déclaré Karsten McGovern, le directeur général de l’Agence de l’énergie du Land de Hesse. « C’est pourquoi nous considérons le transport ferroviaire comme une option d’avenir, surtout lorsque les trains à pile à combustible devront être ravitaillés à l’avenir, comme ceux du réseau de la Taunusbahn en Hesse. L’étude que nous avons commandée nous montre que c’est possible avec le chemin de fer et comment cela peut être réalisé. »

Ralph Diermann

Ce contenu est protégé par un copyright et vous ne pouvez pas le réutiliser sans permission. Si vous souhaitez collaborer avec nous et réutiliser notre contenu, merci de contacter notre équipe éditoriale à l’adresse suivante: editors@pv-magazine.com.

Popular content

En laboratoire, des cellules solaires organiques affichent un gain d’efficacité contre-intuitif de 20 % grâce à l’entropie
16 juillet 2024 Une équipe de chercheurs de l'université du Kansas a découvert que les semi-conducteurs organiques connus sous le nom d'accepteurs non-fullerènes perm...