Financement participatif d’un projet de centrale photovoltaïque de 6 MWc en Nouvelle-Calédonie

Share

A partir du 1er décembre s’ouvrira une souscription pour financer le projet Kwita Wije, une centrale photovoltaïque développée par Akuo Energy et située sur la commune de Boulouparis, dans la Province Sud de la Nouvelle-Calédonie. « La collecte se déroulera sur une durée de deux mois, précise à pv magazine France Alexandre Béguin, responsable relations investisseurs chez AkuoCoop. Elle vise à réunir 907 000 euros, sachant que nous avons déjà environ 300 000 euros d’intentions de financement provenant d’entreprises et de particuliers ». La souscription, d’un montant minimum de 50 euros et sans plafond supérieur, est ouverte à tous les investisseurs de la zone euro, sans limite territoriale. Le taux d’intérêt est de 5 %, pour une maturité de cinq ans. « Pour la première fois pour Akuo, cette opération est également éligible au PEA-PME, qui permet une exonération d’impôt sur le revenu (12,8 %), mais reste soumise aux CSG et CRDS (17,2 %) », poursuit Alexandre Béguin.

D’un investissement de 9,1 millions d’euros en cours d’approbation auprès de deux banques commerciales, l’installation est constituée de trois parties : 6 MWc de panneaux au sol, 32 kWc de serre Agrinergie (serres à couverture semi-photovoltaïque) et 3 MW/3MWh de stockage. Ce dernier dispositif garantira une meilleure stabilité du réseau électrique publique et permettra de fournir de l’électricité renouvelable en soirée entre 18h et 20h, pendant le pic de consommation. L’ensemble sera constitué de 13 440 panneaux solaires Trina Solar Bifacial 445Wc et de 60 onduleurs Huawei SUN2000-105KTL. Le dispositif de stockage sera composé de batteries Samsung et d’un onduleur Jema. Lauréat de la 3ème période d’instruction pour les projets photovoltaïques de 1ère catégorie sur la Grande Terre, Kwita Wije a obtenu un contrat d’achat d’électricité valable sur 25 ans avec Enercal, le gestionnaire du réseau néo-calédonien.

Il viendra donc renforcer la production photovoltaïque dans l’archipel. Selon le bilan de l’énergie de la Direction de l’industrie, des mines et de l’énergie de la Nouvelle-Calédonie (Dimenc), la production d’électricité dans cette collectivité d’outre-mer française est en effet dominée par les énergies fossiles, qui représentaient 79,7% de la production en 2018. Les énergies renouvelables comptent pour environ 11,7% du mix énergétique du territoire. L’énergie solaire, bien qu’en croissance forte, est faiblement présente avec 1,3% de l’électricité produite.

 

Ce contenu est protégé par un copyright et vous ne pouvez pas le réutiliser sans permission. Si vous souhaitez collaborer avec nous et réutiliser notre contenu, merci de contacter notre équipe éditoriale à l’adresse suivante: editors@pv-magazine.com.