Total Eren signe un partenariat avec deux producteurs d’électricité verte aux Philippines.

Share

Total Eren, spécialisé dans la production d’électricité d’origine renouvelable, fait un premier pas aux Philippines grâce à un partenariat signé avec Mabalacat Solar Philippines, une société d’énergie renouvelable basée à Manille, et Sindicatum Renewable Energy, basée à Singapour. L’objectif est de construire deux projets solaires photovoltaïques, nommés “Tarlac” (60 MWc) et “Zambales” (75 MWc), situés respectivement dans les Provinces de Tarlac et Zambales, à Luzon, au nord des Philippines. Totalisant 135 MWc de puissance, ils détiennent chacun un contrat de vente d’électricité privé.

Selon Total Eren dans un communiqué de presse, la construction de Tarlac a déjà débuté et celle de Zambales devrait être lancée au deuxième trimestre 2021. Les deux centrales solaires devraient entrer en phase d’exploitation respectivement au premier et quatrième trimestre 2021. Une fois achevées, elles produiront plus de 180 GWh par an, de quoi répondre aux besoins d’environ 258 000 personnes aux Philippines. Durant les phases de construction puis d’exploitation, elles contribueront à soutenir l’emploi local.

Avec cette signature, la filiale de Total basée à Paris entre sur le marché à fort potentiel des énergies renouvelables des Philippines. Après avoir ouvert un bureau régional à Singapour en 2015, la société poursuit son expansion en Asie Pacifique, une région clef et en pleine croissance. « Grâce à des partenariats avec des développeurs locaux, Total Eren développe actuellement de nombreux projets dans des pays et régions où les énergies renouvelables représentent une réponse économiquement viable à une demande énergétique croissante, notamment en Europe, en Asie Centrale et du Sud, en Asie Pacifique, en Amérique latine et en Afrique », explique l’entreprise, dont l’objectif est d’atteindre une capacité globale brute installée de plus de 5 GW à horizon 2022.

« Sindicatum est actif avec Mabalacat depuis un certain nombre d’années sur le marché des énergies renouvelables aux Philippines », souligne Robert E. Driscoll, président et directeur de l’exploitation de Sindicatum Renewable Energy, qui détient actuellement un portfolio de 700 MW d’actifs solaires et éoliens en exploitation ou en développement en Inde, en Thaïlande, en Indonésie, au Vietnam et aux Philippines. La coopération entre Sindicatum, Total Eren et Mabalacat accélérera donc « le changement du pays vers la décarbonisation grâce à une expansion accélérée et rapide des énergies renouvelables. Au niveau régional, notre partenariat avec Total Eren va aussi permettre à nos deux Groupes d’approfondir leur collaboration et d’explorer ensemble d’autres opportunités en ASEAN, une région qui se prépare à ajouter 100 GW ou plus de capacité d’énergie renouvelable d’ici 2040 », a-t-il précisé. De son côté, Mabalacat Solar Philippines se concentre sur des projets solaires et éoliens de grande échelle à travers les Philippines, avec environ 265 MW de projets dans le pays.

Ce contenu est protégé par un copyright et vous ne pouvez pas le réutiliser sans permission. Si vous souhaitez collaborer avec nous et réutiliser notre contenu, merci de contacter notre équipe éditoriale à l’adresse suivante: editors@pv-magazine.com.

Popular content

En laboratoire, des cellules solaires organiques affichent un gain d’efficacité contre-intuitif de 20 % grâce à l’entropie
16 juillet 2024 Une équipe de chercheurs de l'université du Kansas a découvert que les semi-conducteurs organiques connus sous le nom d'accepteurs non-fullerènes perm...