Le Conseil européen de l’industrie solaire (ESMC) demande 20 milliards d’euros pour la filière PV en Europe

Share

D’après pv magazine Allemagne

Tandis que l’Europe était autrefois le cœur de l’industrie solaire photovoltaïque, la production s’est depuis largement délocalisée en Asie. Le Conseil européen de la fabrication solaire (ESMC) estime ainsi qu’en 2019, seuls 11 % environ du silicium, 1 % des lingots et des plaquettes, 0,4 % des cellules solaires et 4 % des modules solaires étaient fabriqués en Europe, soit 15 % de la demande photovoltaïque mondiale. De nombreux modules solaires doivent être importés et la demande augmente actuellement dans de nombreux pays européens.

Dans cet esprit, l’ESMC insiste désormais sur le fait que 20 milliards d’euros du mécanisme de relance et de résilience de l’UE de 700 milliards d’euros devraient être utilisés pour soutenir la croissance de la production photovoltaïque en Europe. Environ 37 % des fonds doivent être consacrés aux technologies propres et les États membres de l’UE se décideront sur la manière dont l’argent devrait être utilisé d’ici la fin du mois.

« L’industrie photovoltaïque européenne souffre d’un manque de priorités politiques stratégiques », déclare Eicke Weber, le président de l’ESMC, ajoutant que l’industrie photovoltaïque fait preuve d’une grande résilience : « En inversant énergiquement la situation et en donnant à l’industrie photovoltaïque la possibilité d’approvisionner le marché européen, l’Europe peut reprendre le contrôle de sa transition énergétique », poursuit-il.

La pandémie a en effet montré que l’Europe ne devait pas rester trop dépendante des importations de matières premières. Il est d’une importance stratégique pour les pays d’avoir des chaînes de valeur PV régionales et locales. Selon l’ESMC, au moins 75% de la demande photovoltaïque en Europe devrait être couverte par la production nationale. Les deux tiers des produits photovoltaïques fabriqués en Europe devraient être exportés.

Cela impliquerait la construction de 60 GW de capacité de production en Europe d’ici 2026. Le déficit commercial actuel de 10,5 milliards d’euros en cellules et modules solaires pourrait être converti en environ 50 milliards d’euros de production photovoltaïque sur le continent. Cela créerait également environ 178 000 nouveaux emplois en Europe. « Sur la base de la situation actuelle du marché, il existe une excellente fenêtre de deux à quatre ans pour reconstruire une chaîne de production photovoltaïque compétitive, alors qu’un changement technologique mondial des cellules PERC vers d’autres technologies telles que les cellules à hétérojonction ou TOPCon est en cours », pour l’ESMC.

L’organisation propose que le soutien proposé par le Fonds de reconstruction de l’UE se concentre sur trois piliers principaux : les usines et infrastructures de fabrication photovoltaïque, la R&D et le lancement de nouveaux produits, et des fonds financiers dédiés.

Ce contenu est protégé par un copyright et vous ne pouvez pas le réutiliser sans permission. Si vous souhaitez collaborer avec nous et réutiliser notre contenu, merci de contacter notre équipe éditoriale à l’adresse suivante: editors@pv-magazine.com.

Popular content

En laboratoire, des cellules solaires organiques affichent un gain d’efficacité contre-intuitif de 20 % grâce à l’entropie
16 juillet 2024 Une équipe de chercheurs de l'université du Kansas a découvert que les semi-conducteurs organiques connus sous le nom d'accepteurs non-fullerènes perm...