Akuo crée une co-entreprise pour intensifier son développement en Indonésie

Share

Le producteur indépendant français d’énergie renouvelable Akuo a créé une co-entreprise avec le gestionnaire de fonds Copenhagen Infrastructure Partners (CIP) dans le but de se développer sur le marché indonésien. Dans le cadre de ce joint-venture, la filiale indonésienne d’Akuo (Akuo Energy Indonésie) développera donc avec Copenhagen Infrastructure New Markets Fund I (CI NMF) un portefeuille initial de plus de 400 MW de projets éoliens terrestres, solaires et hydroélectriques au fil de l’eau en Indonésie, avec un potentiel de développement futur. « Akuo a investi de manière significative sur le marché indonésien ces dernières années, en mettant en place une équipe locale, dotée d’une réelle expérience dans la compréhension du marché indonésien, a fait savoir Eric Scotto, son cofondateur et président. Parvenir à cet accord est une étape importante pour le développement d’un portefeuille important et multi technologies au service des citoyens indonésiens ».

Il s’agit pour CI NMF de son premier investissement sur le marché indonésien des énergies renouvelables. « L’Indonésie est un marché dont la pénétration des énergies renouvelables est relativement limitée, mais dont le potentiel est très important, et qui est donc un marché clé pour CI NMF, a complété Niels Holst, associé et responsable de CI NMF. Avec notre investissement récent annoncé en Inde, cette transaction démontre un progrès significatif dans le cadre du plan d’investissement de CI NMF et souligne notre capacité à réaliser des investissements malgré l’incertitude persistante liée à la COVID-19 ». CIP, spécialisée dans les infrastructures dans le secteur de l’énergie, de la transmission et distribution d’énergie, dans le stockage ou le Power-to-X, dispose d’environ 16 milliards d’euros sous gestion.

Ce portefeuille de 400 MW contribuera à hauteur de 4,5 % de l’objectif de l’Indonésie d’atteindre 23 % d’énergie renouvelable dans son mix électrique d’ici 2025, comme le prescrit la feuille de route de la Planification nationale générale de l’énergie. Forte d’une population de plus de 240 millions d’habitants et d’une croissance économique solide, l’Indonésie table sur une croissance de 8 % par an de sa demande nationale d’électricité. Simultanément, le pays souhaite atteindre un ratio d’électrification de 100 % en 2024 contre un peu plus de 70 % aujourd’hui.

Ce contenu est protégé par un copyright et vous ne pouvez pas le réutiliser sans permission. Si vous souhaitez collaborer avec nous et réutiliser notre contenu, merci de contacter notre équipe éditoriale à l’adresse suivante: editors@pv-magazine.com.

Popular content

L’action du développeur solaire résidentiel SunPower s’effondre de 70 %
23 juillet 2024 Le cours de l'action du développeur américain d'installations solaires en toiture, appartenant à 32 % à TotalEnergies, est passé sous la barre des 1 $...