[Série d’été] Les plus grandes centrales solaires du monde : Yanchi Solar Park (Chine)

Share

Le parc solaire de Yanchi Ningxia est la quatrième plus grande installation photovoltaïque de la Chine avec une capacité installée de 1 GW. Situé au centre de la Chine, dans la région autonome hui du Ningxia, le projet a officiellement débuté le 16 avril 2015 avec une capacité totale prévue de 2 GW via l’interconnexion de plusieurs sites adjoints destinés à fonctionner comme une seule unité de production.

La construction du complexe a démarré le 15 septembre 2015 avec le soutien du comité de la région autonome du Ningxia Hui et du gouvernement du Ningxia. Le 28 juin 2016, soit neuf mois après, le premier lot de 380 MWc a été livré et connecté au réseau pour injecter ses premiers kilowattheures.

Au total, l’installation géante a été développée et construite en quatre phases pour atteindre 1 GW en décembre 2019 : après la connexion au réseau de Ningxia Concentric (200MW), de Yanchi Phase I (380MW) et de Yanchi Phase II (234MW), le raccordement de la dernière portion de 200 MW, détenue par la société d’investissement privé China Minsheng Investment Group (CMIG), a permis au complexe d’atteindre sa capacité actuelle.

La particularité de cette dernière étape est qu’il s’agissait alors du premier projet d’appel d’offres de production d’électricité photovoltaïque subventionné par la société publique China Merchants New Energy (CMNE), créée pour accompagner l’investissement et l’exploitation de centrales solaires et développer les activités liées aux énergies renouvelables. C’était également l’un des premiers projets d’appel d’offres subventionnés par l’État connectés au réseau du Ningxia.

Ce contenu est protégé par un copyright et vous ne pouvez pas le réutiliser sans permission. Si vous souhaitez collaborer avec nous et réutiliser notre contenu, merci de contacter notre équipe éditoriale à l’adresse suivante: editors@pv-magazine.com.

Popular content

En laboratoire, des cellules solaires organiques affichent un gain d’efficacité contre-intuitif de 20 % grâce à l’entropie
16 juillet 2024 Une équipe de chercheurs de l'université du Kansas a découvert que les semi-conducteurs organiques connus sous le nom d'accepteurs non-fullerènes perm...