[Série d’été] Les plus grandes centrales solaires du monde : Escatrón-Chiprana-Samper Solar Farm (Espagne)

Share

Le plus grand complexe photovoltaïque d’Europe se situe en Espagne et plus précisément en Aragon, une région enclavée du nord-est du pays.

Le projet solaire Escatrón-Chiprana-Samper présente une capacité combinée de 850 mégawatts (MW) répartis sur 17 centrales d’environ 50 MW chacune dans les villes saragossanes d’Escatrón, de Chiprana et de Samper de Calanda. Ensemble, les installations photovoltaïques occupent un total de 3 173 hectares. La plupart des installations de la centrale multi-sites ont été raccordées avant le 31 décembre 2019 de manière à respecter le délai fixé par la troisième enchère renouvelable du gouvernement qui a sélectionné ces actifs.

Elles ont été développées en un temps record (un an) par le groupe Ignis qui a ensuite cédé le projet au groupe de construction espagnol ACS lorsque ce dernier s’est vu attribuer un lot de 1 550 mégawatts dans le cadre de l’appel d’offres pré-cité. A noter qu’ACS a en fait agit, notamment pour la construction des installations, via sa branche énergie Cobra, elle-même rachetée en décembre 2021 par le Français Vinci. La centrale multi-sites a nécessité la construction de quatre nouvelles sous-stations avec des niveaux de tension de 400, 132 et 30 kv, ainsi que de deux lignes aériennes à haute tension (132 kv).

Aujourd’hui la centrale Escatrón-Chiprana-Samper appartient à la société pétrolière portugaise Galp Energía qui a racheté tout le portefeuille solaire espagnol d’ACS en janvier 2020, quelques semaines à peine après la mise en service de l’installation. La transaction portait alors sur toutes les centrales et projets photovoltaïques du groupe en Espagne, soit un total de 2 930 MW, dont 900 MW de capacité installée. Selon Galp, les projets restants seront construits et mis en service d’ici 2023 pour les sites les moins avancés. Chiffrée à 450 millions d’euros, cette opération avait permis à Galp de passer premier en terme d’exploitation solaire en Espagne.

Note : l’article a été modifié le 24/08/2022 pour rectification. C’est bien le groupe Ignis qui a développé le projet – et non le groupe ACS, qui a conclu un accord d’acquisition post-développement.  

Ce contenu est protégé par un copyright et vous ne pouvez pas le réutiliser sans permission. Si vous souhaitez collaborer avec nous et réutiliser notre contenu, merci de contacter notre équipe éditoriale à l’adresse suivante: editors@pv-magazine.com.

Popular content

L’action du développeur solaire résidentiel SunPower s’effondre de 70 %
23 juillet 2024 Le cours de l'action du développeur américain d'installations solaires en toiture, appartenant à 32 % à TotalEnergies, est passé sous la barre des 1 $...