Appel d’offres pour l’EPC d’une centrale de 550 MW dans une ancienne mine de charbon en Grèce

Share

D’après pv magazine International

Public Power Corp Renewables, la branche d’énergie verte de la compagnie d’électricité grecque PPC détenue par l’État, a lancé un appel d’offres pour la construction d’une centrale solaire de 550 MW à Kozani, en Macédoine grecque, haut lieu de l’extraction du lignite dans le pays pendant des décennies. Public Power Corp (PPC) Renewables estime ce projet à environ 216 millions d’euros, sans compter le coût des modules PV, mais indique toutefois que les offres pourront dépasser cette somme.

L’entreprise qui remportera le contrat d’ingénierie, d’approvisionnement et de construction devra achever les démarches pour obtenir la licence de la centrale, lesquelles ne devraient comporter que quelques mises à jour à ce stade du projet. Outre le projet de PV, le contractant retenu devra aussi construire deux sous-stations et mettre à niveau les lignes de transport d’électricité locales. En revanche, c’est PPC qui se chargera de son côté de l’achat et du transport des panneaux solaires.

Les soumissionnaires éligibles doivent être des personnes morales de l’Union européenne ou de l’Espace économique européen remplissant des critères commerciaux et financiers précis, et détenir un portefeuille de PV solidement implanté. Ils devront soumettre leur offre de manière dématérialisée d’ici le 30 septembre au plus tard. PPC Renewables a en outre indiqué que la phase de construction du projet ne devra pas excéder 22 mois, bien que le contrat d’EPC s’étalera sur une durée totale de 48 mois.

Cette nouvelle centrale de 550 MW s’inscrit dans le cadre du plan directeur de PPC pour déployer 3 GW de PV dans l’ancienne région minière de Kozani, ainsi que dans le nord de la Grèce et dans le Péloponnèse au sud du pays.

PV sans subventions

Konstantinos Mavros, directeur général de PPC Renewables, a déclaré à pv magazine que la nouvelle centrale de 550 MW ne fera pas partie du programme d’appels d’offres de la Grèce en faveur des énergies renouvelables. Le projet de Kozani fonctionnera sans subventions, en se fondant sur un contrat d’achat d’énergie signé entre PPC Renewables et son entreprise mère, le premier fournisseur d’électricité de Grèce.

D’après Konstantinos Mavros, la centrale de 500 MW de Kozani constitue le deuxième projet solaire de l’entreprise réalisé sans subventions et dans le cadre d’un contrat d’achat d’énergie. Une installation solaire de 50 MW est déjà en cours de construction à Megalopolis, une ville minière située dans la péninsule du Péloponnèse. Le contrat d’EPC pour ce projet a été remporté à l’été 2021 par l’entreprise grecque Terna Energy.

En octobre, PPC Renewables a conclu un accord avec l’allemand RWE pour déployer une capacité de 2 GW de solaire sur une mine de charbon. Depuis, Konstantinos Mavros a visité le siège de RWE en Allemagne au mois de juillet. Il précise toutefois que la centrale de Kozani de 550 MW et le parc de 50 MW à Megalopolis ne s’inscrivent pas dans le partenariat de la compagnie avec RWE.

Traduction assurée par Christelle Taureau.

Ce contenu est protégé par un copyright et vous ne pouvez pas le réutiliser sans permission. Si vous souhaitez collaborer avec nous et réutiliser notre contenu, merci de contacter notre équipe éditoriale à l’adresse suivante: editors@pv-magazine.com.

Popular content

En laboratoire, des cellules solaires organiques affichent un gain d’efficacité contre-intuitif de 20 % grâce à l’entropie
16 juillet 2024 Une équipe de chercheurs de l'université du Kansas a découvert que les semi-conducteurs organiques connus sous le nom d'accepteurs non-fullerènes perm...