Un fabricant américain développe une pompe à chaleur pour les climats froids

Share

D’après pv magazine international.

Johnson Controls développe des pompes à chaleur résidentielles pour les climats froids, dans le cadre du Cold Climate Heat Pump Challenge du ministère américain de l’énergie.

Le fabricant américain de matériel de chauffage propose actuellement deux pompes à chaleur résidentielles qui répondent aux spécifications des pompes à chaleur à air pour climat froid du NEEP (Northeast Energy Efficiency Partnerships), à savoir les modèles York YZV et York HMH7. Ces pompes à chaleur pour climat froid fonctionnent à des températures allant jusqu’à -15 C et ont un facteur de performance de la saison de chauffage (HSPF) allant jusqu’à 10,5 et un coefficient de performance (COP) à -15 C supérieur à « 2 ».

« Dans les années à venir, nous aurons des pompes à chaleur qui maintiendront leur pleine capacité de chauffage à 5 F (-15 C) et qui chaufferont efficacement des espaces jusqu’à des températures négatives », a déclaré un porte-parole de Johnson Controls à pv magazine. « Ce niveau de performance sera essentiel pour maintenir un réseau propre et résilient pendant les périodes de pointe hivernales. »

Dans le cadre du Cold Climate Heat Pump Challenge, l’entreprise développera et commercialisera des pompes à chaleur pour des températures égales ou inférieures à -29 C. Alors que les York YZV et York HMH7 utilisent le réfrigérant R-410A, les pompes à chaleur de nouvelle génération utiliseront le R-454B. Le porte-parole a affirmé que cela « réduira le potentiel de réchauffement global (PRG) du réfrigérant de près de 80 %. »

La société a déclaré qu’elle espérait que les pompes à chaleur pour climats froids seraient certifiées conformes à la norme AHRI 1380. Le porte-parole a déclaré que cela « permettra aux services publics et aux agrégateurs de solliciter les pompes à chaleur connectées pour qu’elles réduisent la consommation d’électricité à 70 %, 40 % et qu’elles s’arrêtent, selon le niveau de réduction nécessaire. » Les pompes à chaleur qui réussiront le défi devront fournir de tels services d’interaction avec le réseau.

Les sociétés américaines Carrier et Lennox et la société irlandaise Trane Technologies ont également mis au point des prototypes pour la phase de test sur le terrain du défi.

Ce contenu est protégé par un copyright et vous ne pouvez pas le réutiliser sans permission. Si vous souhaitez collaborer avec nous et réutiliser notre contenu, merci de contacter notre équipe éditoriale à l’adresse suivante: editors@pv-magazine.com.

Popular content

En laboratoire, des cellules solaires organiques affichent un gain d’efficacité contre-intuitif de 20 % grâce à l’entropie
16 juillet 2024 Une équipe de chercheurs de l'université du Kansas a découvert que les semi-conducteurs organiques connus sous le nom d'accepteurs non-fullerènes perm...