La CRE publie les nouveaux tarifs et primes applicables aux installations PV inférieures à 500 kWc

Share

La CRE publie les nouveaux tarifs et primes applicables pendant les trimestres tarifaires suivants :

  • du 1er novembre 2022 au 31 janvier 2023 (trimestre tarifaire n°4) ;
  • du 1er février 2023 au 30 avril 2023 (trimestre tarifaire n°5).

L’arrêté du 8 février 2023, qui vient modifier l’arrêté tarifaire « S21 » du 6 octobre 2021, et sur lequel la CRE a rendu un avis favorable par une délibération en date du 12 octobre 2022, introduit plusieurs évolutions notables des conditions du soutien à la filière des installations photovoltaïques sur bâtiment de puissance inférieure à 500 kWc :

  • la modification des formules d’indexation des tarifs et primes et de leurs conditions d’application, dans un contexte global de hausse des coûts des matières premières et  ;
  • la modification des modalités de versement de la prime à l’autoconsommation ;
  • l’amélioration de la méthodologie de calcul du bilan carbone des panneaux photovoltaïques ;
  • le renforcement des informations transmises par les gestionnaires de réseaux de distribution afin de permettre un suivi plus précis de la puissance développée dans le cadre de l’arrêté tarifaire.

La CRE rappelle que le dispositif de gel de la dégressivité tarifaire, introduit par l’arrêté du 28 juillet 2022, doit prendre fin, dans les conditions actuelles, au 30 avril 2023.

Les tableaux ci-dessous présentent, pour les trimestres tarifaires 4 (1er novembre 2022 – 31 janvier 2023) et 5 (1er février – 30 avril 2023), les niveaux des tarifs et primes tels qu’applicables post-parution de l’arrêté du 8 février 2023 en France métropolitaine continentale.

Ce contenu est protégé par un copyright et vous ne pouvez pas le réutiliser sans permission. Si vous souhaitez collaborer avec nous et réutiliser notre contenu, merci de contacter notre équipe éditoriale à l’adresse suivante: editors@pv-magazine.com.

Popular content

En laboratoire, des cellules solaires organiques affichent un gain d’efficacité contre-intuitif de 20 % grâce à l’entropie
16 juillet 2024 Une équipe de chercheurs de l'université du Kansas a découvert que les semi-conducteurs organiques connus sous le nom d'accepteurs non-fullerènes perm...