Des tests révèlent un rendement supérieur et une dégradation moindre pour les modules solaires de type n

Share

D’après pv magazine International

Le passage de l’industrie photovoltaïque aux cellules à contact passivé par oxyde tunnel (TOPCon) de type n est en bonne voie, la génération précédente de PERC de type p devant maintenant disparaître du marché au cours des prochaines années.

À mesure que ces productions de type n sont introduites dans les installations photovoltaïques commerciales du monde entier, l’industrie est impatiente de voir dans quelle mesure elles répondent aux attentes en matière d’efficacité accrue, de meilleures performances et de taux de dégradation plus faibles qui ont motivé ce changement rapide au niveau de la fabrication.

Le Centre national d’inspection de la qualité photovoltaïque en Chine est le dernier à publier des résultats illustrant les performances des modules de type n sur le terrain. Le centre a pris 20 modules photovoltaïques – 10 TOPCon de type n et 10 PERC de type p – du fabricant chinois JinkoSolar et a effectué un test pour comparer leurs performances dans des conditions d’installation identiques.

Les modules, tous des modèles bifaciaux composés de 144 demi-cellules, ont d’abord été mesurés en laboratoire, puis installés sur des structures de montage à inclinaison fixe à un angle de 40 degrés, sur un site à Yinchuan, dans le nord-ouest de la Chine.

La production d’énergie des modules a été contrôlée à l’aide d’un compteur de courant continu à intervalles d’une minute, de septembre 2022 à mars 2023. En utilisant les données des mesures en laboratoire et à l’extérieur, le groupe a calculé le rendement énergétique par watt pour chaque technologie en divisant leur production d’énergie cumulée par la puissance d’essai moyenne multipliée par la quantité de modules.

Après sept mois d’installation, les résultats ont montré un gain de rendement énergétique de 3,69 % avec les modules de type n (groupe 1 dans le graphique ci-dessus) par rapport aux produits PERC. Les modules ont également été soumis à des tests de caractérisation en laboratoire avant et après la période d’installation de sept mois.

Ces calculs, basés sur la division de la puissance initiale moins la puissance post-installation par la puissance d’essai initiale, ont montré un taux de dégradation annuel moyen de 0,51 % pour les produits TOPCon, contre 1,38 % pour les produits PERC.

Ce contenu est protégé par un copyright et vous ne pouvez pas le réutiliser sans permission. Si vous souhaitez collaborer avec nous et réutiliser notre contenu, merci de contacter notre équipe éditoriale à l’adresse suivante: editors@pv-magazine.com.

Popular content

Anker dévoile une nouvelle solution de stockage domestique tout-en-un
12 juillet 2024 La solution de stockage domestique a une capacité allant jusqu'à 30 kWh et est disponible en configuration monophasée et triphasée.