Skip to content

Une cellule pérovskite flexible imprimée en roll-to-roll atteint 16,7 % de rendement

Des scientifiques australiens ont élaboré une cellule solaire en pérovskite flexible à l’aide de procédés d’impression de rouleau à rouleau qui pourraient potentiellement s’appliquer à la fabrication à grande échelle.

Les backsheets au polyfluorure de vinylidène (PVDF) au banc d’essai

Aux États-Unis, des scientifiques ont testé des modules PV construits avec des backsheets intégrant des couches de polyfluorure de vinylidène (PVDF) en vue de reproduire dans un essai accéléré la dégradation subie par le matériau sur le terrain. En exposant les modules à différents stress, ils ont été en mesure de causer des dommages aux matériaux des films arrière. Ce type de tests peut se révéler utile pour recenser d’éventuels défauts.

Un consensus croissant vis-à-vis du 100 % renouvelables

D’après un groupe international de chercheurs issus de 15 universités, la possibilité qu’un système énergétique 100 % renouvelables puisse être atteint de manière rentable d’ici à 2050 fait l’objet d’un consensus croissant parmi les scientifiques.

D’après une étude, un scénario 100 % renouvelables serait rentable en 6 ans

Une nouvelle étude menée par le chercheur Mark Jacobson, de la Stanford University, montre comment 145 pays pourraient couvrir la totalité de leurs besoins habituels grâce aux énergies éolienne, hydraulique et solaire ainsi qu’au stockage de l’énergie. D’après cette étude, dans tous les pays analysés, le faible coût de l’énergie produite ainsi que d’autres avantages permettent aux investissements nécessaires à la transition d’être remboursés en six ans. Elle estime en outre que, au niveau mondial, une telle transition créerait 28 millions d’emplois de plus qu’elle n’en détruirait.

5

L’impact environnemental des cellules solaires tandem pérovskite-silicium

Une équipe de chercheurs allemands a mené une analyse du cycle de vie des modules tandem pérovskite-silicium. Ils en concluent que l’impact environnemental supplémentaire dû à une fabrication plus énergivore est plus que compensé par le rendement énergétique plus élevé sur leur durée de vie de 25 ans.

Un système solaire embarqué pour alimenter des semi-remorques frigorifiques

Le spécialiste allemand des véhicules VIPV Sono Motors a signé un accord avec le fournisseur français de véhicules frigorifiques Chereau pour développer des camions frigorifiques alimentés par un panneau solaire intégré. Les deux entreprises vont construire et tester un prototype, pour ensuite envisager la production en série. Sono estime que le concept pourrait permettre d’économiser environ 3 400 litres de carburant et d’éviter 9 tonnes d’émissions de CO2 par véhicule et par an.

Nouveau record mondial de 39,5% pour une cellule solaire triple-jonction à nanostructure quantique

Des scientifiques américains ont fabriqué une cellule solaire à triple jonction qui a obtenu un rendement de 39,5 %, soit un record mondial pour l’éclairage solaire classique. Bien que le concept repose sur des matériaux et des procédés qui sont encore trop coûteux pour une utilisation commerciale, il pourrait bientôt trouver des applications concrètes dans l’alimentation des satellites et d’autres technologies spatiales.

L’EPFL obtient un rendement de 29,2% pour une cellule solaire tandem avec du silicium entièrement texturé

Des scientifiques suisses ont fait des progrès significatifs dans la conception d’une cellule tandem pérovskite-silicium qui, selon eux, pourrait être intégrée à la fabrication actuelle de cellules PV silicium. Ils ont annoncé avoir atteint une efficacité de 29,2 % – un taux qui n’est pas loin du record mondial obtenu pour les cellules tandem par l’institut allemand Fraunhofer ISE.

Une équipe de recherche met au point une batterie lithium-soufre de 4000 cycles

Des scientifiques américains ont mis au point une batterie au lithium-soufre utilisant du carbonate d’électrolytes disponible en commerce, qui a conservé plus de 80 % de sa capacité initiale après 4000 cycles. Le groupe a utilisé un processus de dépôt par vapeur qui a produit de manière inattendue une forme de soufre qui n’a pas réagi avec l’électrolyte, surmontant ainsi l’un des principaux défis de cette chimie de batterie.

1

Les causes de l’effet PID sur les cellules solaires bifaciales

De nouvelles recherches menées en Allemagne décrivent les mécanismes à l’origine de l’effet PID qui affecte spécifiquement la face arrière des cellules solaires bifaciales. Les résultats suggèrent que le problème est plus complexe qu’on ne le pensait jusqu’à présent et que pour éviter des dommages irréversibles sur le terrain, il faudra repenser les normes de test.

This website uses cookies to anonymously count visitor numbers. To find out more, please see our Data Protection Policy.

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close