PV flottant pour les parcs aquatiques

Share

D’après pv magazine international.

Grâce à un partenariat avec Rixen Cableway, un fournisseur allemand d’équipements de sports nautiques, Sunlit Sea propose ses flotteurs solaires photovoltaïques aux parcs de wakeboard et de ski nautique.

Dans un premier temps, Sunlit Sea a formé Rixen à l’installation d’un système préfabriqué de 60 kW pour un parc de loisirs de planche à voile à Mannheim, en Allemagne.

« Dans le cas de Rixen, nous avons assuré la formation lors de la première installation », a déclaré Christoffer Isdahl, directeur marketing de Sunlit Sea, à pv magazine. « Toutefois, nous proposons également nos services de conseil pendant l’installation, en particulier lorsqu’il s’agit d’une installation unique. »

« Il s’agit du premier contrat de partenariat dans lequel Rixen met à profit son statut pour fournir la technologie à d’autres propriétaires de parcs », a déclaré M. Isdahl, précisant que Rixen fournit des systèmes de câbles pour la pratique du ski nautique et de la planche à voile sans bateau depuis les années 1960.

Interrogé sur les modules utilisés dans cette application, M. Isdahl a déclaré : « MetSolar livre les modules, qui sont de dimensions normales, avec une largeur standard mais une longueur non standard, sur mesure ».

MetSolar est un fabricant lituanien de modules photovoltaïques intégrés sur mesure. Les panneaux de 537 W ont des dimensions de 1,88 m x 1,88 m et un poids de 60 kg. Le flotteur permet une distance de 15 cm entre les panneaux composés de cellules monocristallines de 10 cm x 10 cm avec un verre entièrement trempé.

Ce contenu est protégé par un copyright et vous ne pouvez pas le réutiliser sans permission. Si vous souhaitez collaborer avec nous et réutiliser notre contenu, merci de contacter notre équipe éditoriale à l’adresse suivante: editors@pv-magazine.com.

Popular content

En laboratoire, des cellules solaires organiques affichent un gain d’efficacité contre-intuitif de 20 % grâce à l’entropie
16 juillet 2024 Une équipe de chercheurs de l'université du Kansas a découvert que les semi-conducteurs organiques connus sous le nom d'accepteurs non-fullerènes perm...