GreenYellow sécurise un financement “sur mesure” pour un portefeuille de 32 MWc

Share

Le producteur d’énergie décentralisée GreenYellow a annoncé avoir sécurisé un financement de 31 millions d’euros avec la Caisse d’Epargne CEPAC, agissant en qualité d’arrangeur mandaté, et Natixis, en qualité de banque de couverture. Cette opération est destinée à la construction de 55 centrales photovoltaïques en France métropolitaine et en Outre-Mer, pour une puissance cumulée de 32 MWc.

Pour cela, un modèle de financement sur mesure a été mis en place pour s’adapter aux spécificités de chaque projet, y compris les mises en service progressives liées à l’avancement du portefeuille. GreenYellow précise en effet que le développement de ces actifs se distingue par sa grande diversité, tant en termes de zones géographiques (Métropole, Guadeloupe, Guyane et Martinique) que de marchés (toitures et ombrières de parking pour des puissances allant 100 à 11 000 kWc, dont une centrale en autoconsommation de 2,2 MWc). Quatre types différents de contrats pour la vente d’électricité ont aussi été conclus, à savoir Appel d’Offre CRE avec ou sans vente sur le marché (“Mesure d’urgence”), du guichet ouvert et de l’autoconsommation.

La Caisse d’Epargne CEPAC accompagne 1,5 million de clients dans 13 départements et collectivités (Bouches-du-Rhône, Vaucluse, Alpes-de-Haute-Provence, Hautes-Alpes, Corse, la Réunion, Mayotte, Guadeloupe, Saint-Barthélemy, Saint-Martin, Martinique, Guyane et Saint-Pierre-et- Miquelon). « Nous sommes devenus le deuxième financeur privé des énergies renouvelables en France, avec près de 1,5 milliard d’euros d’encours » , assure Lucie Hausberg, sa directrice des opérations structurées.

Ce contenu est protégé par un copyright et vous ne pouvez pas le réutiliser sans permission. Si vous souhaitez collaborer avec nous et réutiliser notre contenu, merci de contacter notre équipe éditoriale à l’adresse suivante: editors@pv-magazine.com.

Popular content

En laboratoire, des cellules solaires organiques affichent un gain d’efficacité contre-intuitif de 20 % grâce à l’entropie
16 juillet 2024 Une équipe de chercheurs de l'université du Kansas a découvert que les semi-conducteurs organiques connus sous le nom d'accepteurs non-fullerènes perm...