Une start-up canadienne revendique des modules PV indoor en pérovskite d’une efficacité de 35 %

Share

D’après pv magazine International

La société de technologie solaire pérovskite Solaires Entreprises a mis en route une ligne de production pilote pour fabriquer des modules photovoltaïques pérovskite d’intérieur. La société basée à Langford, en Colombie-Britannique, souhaite vendre les panneaux aux fabricants de composants automobiles, d’électronique grand public, de capteurs et de LED. « La ligne pilote produira 200 000 unités par an, chaque unité mesurant 3,82 cm x 7,62 cm », a déclaré Fabian De La Fuente, PDG de Solaires Entreprises, à pv magazine.

Les types d’applications visés par Solaires comprennent les appareils électroniques à chargement automatique, les claviers sans fil, les serrures de porte intelligentes, les étiquettes électroniques d’étagères et les capteurs. Solaires Entreprises indique que ses modules peuvent être autonomes ou associés à des batteries rechargeables. Solaires Entreprises produira l’ensemble de la pile en interne.

« Nous disposons de tous les équipements nécessaires. Notre processus de fabrication est un processus feuille à feuille pour les substrats de verre rigide utilisant le revêtement par fente, la sérigraphie, l’ablation laser et le laminage. Nous disposons également d’un contrôle de qualité et d’un équipement d’essai en interne », a déclaré M. De La Fuente, ajoutant que l’équipement de fabrication est disponible dans le commerce et modulable.

Pour ses modules, Solaires Entreprises utilise la technologie pérovskite adaptée à l’absorption de la lumière intérieure et revendique un rendement de conversion de 35 % en lumière intérieure. Les prototypes actuels ont une surface d’ouverture de 17,22 cm2 et une surface active de 14,70 cm2.

Sous l’éclairage d’une lampe halogène à 1000 lux, les panneaux ont atteint une densité de puissance de 0,15 mW/cm2 et un point de puissance maximale (MPP) de 2,2 mW, avec un courant MPP de 0,52 mA et un courant de court-circuit de 0,60 mA.

Sous l’éclairage d’une lampe à diode électroluminescente à 1000 lux, la densité de puissance est de 0,06 mW/cm2, la puissance MPP est de 0,9 mW, le courant MPP est de 0,23 mA et le courant de court-circuit est de 0,27 mA. La tension MPP et la tension en circuit ouvert sont les mêmes pour les deux types de lampes, à savoir 4 V et 5 V, respectivement.

L’entreprise, qui a vu le jour à l’université canadienne de Victoria, a été fondée en 2022. Elle a commencé par produire des solutions de pérovskite à base d’halogénures mixtes, un produit qu’elle a appelé Solar Ink, avec une bande interdite énergétique de 1,54 eV. Selon Fabian De La Fuente, ce produit se distinguait de la concurrence par sa durée de conservation plus longue.

Solaires Entreprises continuera à vendre des matériaux pérovskites et à fabriquer des modules. « Notre modèle commercial consiste à octroyer des licences pour notre technologie à des fabricants du monde entier et comprend la fourniture de matériaux, tels que notre encre pérovskite et d’autres couches uniques dans l’ensemble du module », a déclaré le PDG, qui ajoute que les technologies de couches minces, en particulier les pérovskites, absorbent mieux la lumière intérieure que le silicium, en raison de leurs propriétés matérielles intrinsèques.

Ce contenu est protégé par un copyright et vous ne pouvez pas le réutiliser sans permission. Si vous souhaitez collaborer avec nous et réutiliser notre contenu, merci de contacter notre équipe éditoriale à l’adresse suivante: editors@pv-magazine.com.

Popular content

L’action du développeur solaire résidentiel SunPower s’effondre de 70 %
23 juillet 2024 Le cours de l'action du développeur américain d'installations solaires en toiture, appartenant à 32 % à TotalEnergies, est passé sous la barre des 1 $...