Le plus grand projet de stockage d’énergie à air comprimé au monde entre en service en Chine

Share

D’après pv magazine International

Le développeur chinois ZCGN a achevé la construction d’une installation de stockage d’énergie à air comprimé (CAES) de 300 MW à Feicheng, dans la province chinoise de Shandong. La société a indiqué qu’il s’agit du plus grand système CAES au monde à ce jour. Auparavant, la plus grande installation CAES était un projet de 100 MW mis en service en octobre 2022 par l’Institut de thermophysique technique de l’Académie chinoise des sciences, également dans la province chinoise de Hebei.

ZCGN a ajouté que le nouveau système se compose d’un compresseur multi-étagé à large charge et d’un expandeur à turbine à haute charge, ainsi que d’une technologie d’échangeur de chaleur supercritique à haut rendement et d’une technologie de contrôle intégrée. L’entreprise affirme que l’installation est 30 % moins chère que le projet de 100 MW construit par l’Institute of Engineering Thermophysics et que son efficacité globale est de 72 %.

L’installation, d’une valeur de 207,8 millions de dollars (191,40 millions d’euros), a une capacité de stockage d’énergie de 300 MW/1 800 MWh et occupe une surface d’environ 100 000 m2. Selon ZCGN, elle est capable de fournir une décharge électrique ininterrompue pendant six heures, assurant ainsi l’alimentation électrique de 200 000 à 300 000 foyers locaux pendant les périodes de forte consommation.

La station utilise une grotte de sel souterraine dont les puits atteignent jusqu’à 1 000 mètres de profondeur. La grotte a une capacité de stockage de gaz supérieure à 500 000 mètres cubes.

La production annuelle d’électricité de l’installation est estimée à 600 TWh et devrait permettre d’économiser environ 189 000 tonnes de charbon standard. Elle réduira les émissions de dioxyde de carbone d’environ 490 000 tonnes par an.

L’investisseur du projet a fait part de son intention d’offrir divers services auxiliaires afin de générer des revenus en participant au marché chinois de l’électricité. Le projet devrait générer un taux de rendement interne du capital d’environ 16,38 %, avec une période de récupération d’environ 7,1 ans.

Ce contenu est protégé par un copyright et vous ne pouvez pas le réutiliser sans permission. Si vous souhaitez collaborer avec nous et réutiliser notre contenu, merci de contacter notre équipe éditoriale à l’adresse suivante: editors@pv-magazine.com.