Skip to content

Afrique du Nord

Une nouvelle usine de production de panneaux solaires de 200 MW inaugurée en Algérie

Située à Ouargla, l’usine financée à 50 % sur fonds propres par le groupe Zergoun Green Energy produira des modules mono PERC M3 de 5 et 6 busbars. Une adaptation des lignes pour accepter les formats M10 et M12 est prévue pour 2023. Selon nos informations, plusieurs autres projets d’assemblage de panneaux PV, pour une capacité additionnelle de 500 MW, pourraient voir le jour en Algérie en 2022 et 2023.

5

En Libye : développer les EnR pour soutenir l’industrie pétrolière ?

Le propos semble paradoxal mais la Libye veut mettre en place un programme d’exploration de l’énergie solaire et éolienne pour soutenir son réseau électrique et continuer de s’approvisionner en investissements. Selon le ministre du pétrole et du gaz du gouvernement intérimaire d’unité nationale, ledit plan est en cours d’élaboration. Il s’inscrit dans la logique de l’accord signé en 2021 avec TotalEnergies pour développer 500 MW de PV.

Vu du ciel : le complexe solaire Noor Ouarzazate au Maroc

Avec une capacité totale de 580 MW réparties sur quatre centrales solaires, le parc fournit de l’électricité à près de deux millions de Marocains.

Six pays d’Afrique créent une alliance pour développer l’hydrogène vert sur le continent

Le Kenya, l’Afrique du Sud, la Namibie, l’Égypte, le Maroc et la Mauritanie ont lancé l’Africa Green Hydrogen Alliance pour favoriser la collaboration régionale afin de créer un environnement propice et durable capable de stimuler le développement de l’hydrogène vert à usage domestique et à l’exportation.

Lafarge Egypte signe un accord pour s’approvisionner en électricité verte grâce à une nouvelle centrale PV de 50 MW

L’installation est développée par Lumika Egypt, qui signe ici sa première opération, et devrait entrer en service d’ici 2024. Lafarge bénéficiera de 140 GWh d’électricité verte par an, ce qui devrait lui permettre de couvrir 50% de la consommation quotidienne en journée de sa cimenterie d’Ain Sukhna dans le gouvernorat de Suez.

Un programme de développement destiné aux start-ups vertes en Tunisie

Le programme d’accompagnement tunisien Green4Youth lance son quatrième appel à candidatures avec pour objectif de « booster les performances opérationnelles des start-up vertes et leur potentiel de création d’emploi ». Les candidats ont jusqu’au 17 mai pour soumettre leurs candidatures.

Le Maroc prépare un avant-projet de loi concernant l’autoproduction solaire

Le gouvernement marocain a publié en novembre 2021 une nouvelle version de l’avant-projet de loi n°82-21 relatif à l’autoproduction de l’énergie électrique. François Versini-Campinchi, associé au cabinet LPA-CGR avocats, revient pour pv magazine France sur cette réforme qui pourrait initier de nouveaux développements photovoltaïques.

Scatec émet des obligations vertes pour refinancer 6 centrales solaires en Egypte

D’une puissance combinée de 380 MW, les six centrales concernées se situent dans le complexe solaire géant de Benban de 1,8 GW. Avec son partenaire Africa50, le groupe norvégien a décidé de refinancer la dette de ce portefeuille par l’émission d’une obligation verte sans recours (Green Project Bond) de 334,5 millions de dollars sur 19 ans qui est certifiée selon le Climate Bonds Standard.

Le projet Xlinks Morocco-UK va poser les plus longs câbles sous-marins HVDC du monde

Les connexions sous-marines haute tension reliant le Maroc au Royaume-Uni devraient atteindre 3800 kilomètres et seront fournies par le fabricant britannique XLCC qui livrera la première production de sa future usine écossaise au projet. Les câbles transporteront le courant de l’installation géante marocaine (7 GW de PV et 3,5 GW d’éolien) vers le réseau britannique. Le premier câble devrait ainsi être opérationnel au début de 2027 et les trois autres être mis en service en 2029.

Le Maroc attribue 333 MW de projets solaires à Voltalia, Amea Power, Enel et TAQA

L’appel à projets relatif au Programme Solaire Photovoltaïque Noor PV II a alloué 333 MW de capacité solaire sur les 400 MW prévus. Porté par l’Agence marocaine pour l’énergie durable (Masen) et le Ministère de la Transition Energétique et du Développement Durable (MTEDD), le programme a attribué 13 lots répartis sur sept sites.

This website uses cookies to anonymously count visitor numbers. To find out more, please see our Data Protection Policy.

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close