Skip to content

Europe de l'Ouest

Des scientifiques belges développent un panneau solaire produisant de l’hydrogène

Ils affirment que ce nouvel outil est capable de convertir directement la lumière du soleil et la vapeur d’eau en hydrogène avec un rendement de 15%, produisant ainsi 250 litres d’hydrogène par jour.

Bruxelles : le PV prend de la masse et le net metering prend cher

Alors que Bruxelles franchit le cap des 100 MW d’installations photovoltaïques, son régulateur annonce la fin d’une subvention pour les coûts de réseau soutenant les propriétaires de petites installations. Plus de 4000 prosumers verront leurs factures d’électricité augmenter en fonction de l’énergie qu’ils prélèvent sur le réseau. Faut-il s’en faire pour ce marché ?

Le solaire gravit des montagnes

Selon une équipe de chercheurs en Suisse, la technologie photovoltaïque peut tirer parti des hautes régions alpines pour augmenter sa production pendant les mois d’hiver, lorsque la demande d’électricité est plus forte. Dans les montagnes enneigées, les panneaux solaires peuvent atteindre de meilleurs rendements en optimisant leur position et leur angle d’inclinaison pour bénéficier au maximum de l’irradiation hivernale et du rayonnement réfléchi au le sol.

Appel d’offres : 26 MW en autoconsommation pour les îles françaises

La CRE publie son dernier appel d’offres pour des installations d’énergies renouvelables conçues pour l’autoconsommation sur des marchés isolés du réseau électrique de la métropole. La première échéance pour le dépôt d’offre est le 13 décembre 2019.

La France exonère les autoconsommateurs de la taxe sur l’électricité

Le ministère de l’Économie et des Finances lève une ambiguïté dans le code des douanes : les Français ne sont pas soumis à une taxe sur l’autoconsommation d’énergie solaire – même dans le cas d’installation photovoltaïques louées ou achetées sous contrat de crédit-bail. Cette précision offre une certitude précieuse aux développeurs d’énergie renouvelable souhaitant innover leurs modèles commerciaux.

1

L’interconnexion et le stockage : deux clés pour atteindre les objectifs climatiques de l’Espagne, la France et le Portugal

La ministre de la transition écologique espagnole, Teresa Ribera, a présidé à Madrid le 9 septembre 2018 une réunion entre les gouvernements du Portugal, de la France et de l’Espagne et la Commission européenne, afin de renforcer et de créer de nouvelles formes de coopération interrégionale qui soutiennent les objectifs de décarbonisation de chacun des états transfrontaliers dans leurs plans énergétiques et climatiques respectifs. Les interconnexions et le stockage sont quelques-uns des problèmes clés de ce nouveau modèle, ainsi que la flexibilisation et la numérisation des réseaux.

Le point du vue du SER-SOLER – Fin du Watts-crête, baisse de l’IFER et extension du guichet ouvert : pour un été ensoleillé de la filière solaire ?

Le Syndicat des Energies Renouvelables a tenté de faire une projection des capacités photovoltaïques raccordées au réseau jusqu’à 2023 en prenant en compte les aléas liés à la réalisation des projets. L’association est optimiste sur la possibilité de franchir la barre des 1 GW en 2019 et celle des 2 GW dès 2021.

Toulouse envisage d’alimenter son téléphérique à l’énergie solaire

Une centrale photovoltaïque de 15 MW au sud de Toulouse pourrait approvisionner le nouveau téléphérique de la cité rose. Le système de transport en commun ouvrira ses portes fin 2020. Selon ses promoteurs, ce sera le plus long téléphérique de France et le premier conduit à l’énergie solaire.

Des films photovoltaïques installés sur des serres agricoles

C’est une première : Armor a installé début juillet son film photovoltaïque sur les serres maraîchères Olivier en Loire-Atlantique, dont le rendement s’élève à 4 %.

Le point de vue d’Enerplan : photovoltaïque en France, de bonnes nouvelles en juin, d’autres attendues pour « changer de braquet »

Le mois de juin est le mois solaire de l’année par excellence, celui où il produit un maximum d’énergie. En France, ce mois aura été celui de bonnes nouvelles pour la filière photovoltaïque, même si celles-ci sont encore insuffisantes pour se mettre dans la trajectoire d’objectifs de la Programmation Pluriannuelle de l’Énergie (PPE) – 2,4 GW par an d’ici 2023, 3 GW sur la période 2023-2028 – qui réjouissent les acteurs de la filière.

This website uses cookies to anonymously count visitor numbers. To find out more, please see our Data Protection Policy.

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close