Inauguration de la plus grande centrale bénéficiant d’un PPA depuis 2013 en Belgique

Share

Située à Eeklo (en Flandre) sur la toiture de l’usine de l’industriel Ontex, l’installation comporte 7200 panneaux et devrait générer plus de 2 GWh d’énergie par an.

La centrale, d’une valeur de 1,6 million d’euros, est l’objet d’un PPA (Power Purchase Agreement) sur 15 ans entre l’investisseur et développeur Menapy et l’acheteur Ontex, actif dans le secteur des produits d’hygiène. Le kWh sera « à un prix inférieur à celui du marché », explique Tom Pollyn, cofondateur et associé directeur de Menapy, à pv magazine. Après cette durée, Ontex deviendra propriétaire des panneaux. L’électricité produite permettra de couvrir 7,5 % des besoins de l’usine. 1 % de la production sera injectée sur le réseau.

Par le biais de prêts participatifs, sur la base du modèle WinWin soutenu par le gouvernement flamand, les employés d’Ontex sont incités à participer au financement du projet. Le crowdlending étant encore en cours, le nombre de participants n’est pas encore connu. Cependant, Tom Pollyn espère que plus de 10 % du total du nombre d’employés, soit plus de 170 personnes, y participeront. Chaque personne peut donner entre 500 et 2000 euros.

D’après le directeur de l’usine, Jef Monballyu, Ontex vise une activité neutre en CO2 d’ici 2030. L’usine utilise déjà de l’électricité verte depuis 2017 et la centrale sur la toiture a pour but de bénéficier d’une production locale.

Pour Tom Pollyn : « C’est un excellent exemple d’autoconsommation via une énergie verte produite localement, sans investissement propre. Sur la base de ce premier partenariat réussi, nous développons actuellement des projets similaires pour Ontex en Espagne et en Italie. »

La Belgique disposait, fin 2018, d’un peu plus de 4 GW de puissance photovoltaïque installée, dont les ¾ environ sont installés en Flandre, mais la majeure partie provient d’installations photovoltaïques résidentielles ne dépassant pas 10 kW.

La volonté du ministère de l’Énergie est de porter la capacité photovoltaïque installée cumulée de la région à 6,7 GW d’ici 2030. Pour atteindre cet objectif, de nouveaux dispositifs, tels que le modèle de « ligne directe », ont été mis en place depuis 2018 par le ministre de l’Énergie de la région de l’époque, Bart Tommelein. Ils ont pour but d’améliorer les conditions d’accords d’achat d’énergie par les entreprises privées, tout en stimulant le développement de projets commerciaux et industriels plus nombreux et plus grands.

Pour la centrale d’Eeklo, il s’agit d’un PPA « classique ». Lors de l’inauguration, Lydia Peeters, la ministre flamande des Finances, du Budget et de l’Énergie, expliquait : « Grâce au financement tiers de Menapy, Ontex Eeklo peut franchir le pas vers l’énergie renouvelable. Avec cette installation de panneaux solaires, la plus grande développée sur le toit d’une entreprise depuis 2013, Ontex contribue de manière significative à atteindre nos objectifs en matière d’énergie renouvelable d’ici à la fin de 2020. Nous avons besoin de ces exemples pour prouver à ceux qui doutent que c’est possible. »

Aspect technique : 7200 panneaux solaire de la marque Suntech, des convertisseurs SMA 50 kW et une structure de montage Avasco.

 

07/06/2019 : Le titre a été modifié car il comportait une erreur et la capacité a été ajustée.