Technique Solaire primé par la Chambre de Commerce International

Share

De gauche Chaque année, la Chambre de Commerce International décerne des trophées aux entreprises françaises qui se distinguent au niveau international. Parmi 650 participants, une centaine de candidats, dans différentes catégories (« Start-up », « Innovation », « Meilleure performance à l’export »…), sont primés.

Dans la catégorie « Partenariat franco-local », il s’agit de valoriser les associations et partenariats réussis entre des entreprises françaises et locales.

Récompensée pour son action en Inde, Technique Solaire serait l’une des premières PME à y construire des centrales photovoltaïques, considère Thomas de Moussac, dirigeant et cofondateur de Technique Solaire — les entreprises concurrentes étant les grands groupes tels que Engie, EDF ou encore les géants indiens ACME Solar ou Adani.

« Ce trophée récompense notre réussite et notre persévérance sur un marché qui est très compétitif, et sur lequel nous sommes allés parce que nous avions vu son potentiel », précise Thomas de Moussac, à pv magazine. Les ambitions du gouvernement en matière d’énergie renouvelable sont en effet très importantes : 9 GW de capacité photovoltaïque devraient être installés en 2019 et le gouvernement se fixe un objectif de 100 GW pour la fin de 2022.

Implanté en Inde depuis 2014 et lauréat de deux appels d’offres, Technique Solaire a sécurisé le financement de ses centrales auprès de la banque locale State Bank of India début juin. La première centrale de 5 MW est déjà en exploitation, alors que la seconde, d’une capacité de 27 MW, devrait être mise en service en septembre prochain.

Outre les perspectives sur le marché indien, c’est surtout la rencontre avec l’ingénieur Manu Bishnoi, devenu associé depuis, qui a été décisive. « On y est allé aussi, et surtout, [en Inde] parce qu’on a trouvé un partenaire de confiance et de qualité », ajoute Thomas de Moussac. L’ingénieur « a été un facteur clé de succès dans notre implantation. »

En développement en France et à l’étranger

L’objectif de Technique Solaire est de s’engager dans la durée en Inde, mais également de trouver de nouveaux marchés à l’international. La société commence par exemple à constituer un portefeuille de projets en Hollande.

Technique Solaire est également ambitieux en France : « on souhaite faire partie du trio de tête des acteurs de la toiture solaire en France », précise Thomas de Moussac. De grands projets au sol, notamment en région Nouvelle-Aquitaine, sur des anciennes déchetteries, des friches industrielles, sont également en cours.

« Ce trophée, c’est une belle reconnaissance car le marché indien n’est pas simple » déclare encore Thomas de Moussac. « Ce fut un travail de longue haleine. [Le trophée] devrait nous aider à développer notre image et notre visibilité », ajoute-t-il, en rappelant également, que comme de nombreuses entreprises dans le secteur, Technique Solaire est en phase de recrutement. Une étape nécessaire pour pouvoir continuer son expansion.