L’Allemagne et l’Espagne lèvent haut le drapeau solaire

Share

Selon le rapport Europe Solar PV Market Outlook 2019 publié aujourd’hui par les analystes Wood Mackenzie Power et Renewables, l’Allemagne continuera de dominer en termes de capacité photovoltaïque en Europe dans les années à venir ; le rapport estime que 21 GW de capacité solaire seront installés d’ici 2024 dans le pays.

L’Espagne talonnera rapidement ce marché puisque près de 20 GW de nouvelle capacité solaire sont prévus, principalement des centrales à grande échelle.

La France arrive en troisième position : d’après le rapport, elle installera un peu plus de 17 GW avant 2024. Elle est suivie des Pays-Bas et de l’Italie qui installeront respectivement 12,9 GW et  11,7 GW de nouvelle capacité photovoltaïque.

Wood Mackenzie s’attend à ce que le volume de capacité de production solaire ajoutée en Europe double dans les trois prochaines années, pour atteindre environ 20 GW par an, le continent atteignant une capacité installée de 250 GW d’ici 2024.

Si les appels d’offres aux enchères inversées deviennent les méthodes préférées pour acquérir de nouvelles capacités, remplaçant les tarifs d’achat, alors les prix de l’énergie devraient chuter, les prix en milieu de journée s’effondrant du fait de la popularité du photovoltaïque. Tom Heggarty, analyste chez Wood Mackenzie, estime qu’une cannibalisation des prix se produira puisque 170 GW ou plus de capacité de gaz, de charbon et nucléaire seront remplacés par les énergies renouvelables d’ici 2040.

Des factures allégées

« Sur les marchés européens développés, nous constatons déjà que les prix de l’électricité peuvent chuter en dessous de 30 €/MWh et rapidement tendre vers zéro lorsque la pénétration des énergies renouvelables augmente à environ 50 % », a déclaré l’analyste.

Dans un communiqué de presse publié aujourd’hui, Wood Mackenzie a annoncé que 24 GW de nouvelles capacités photovoltaïques avaient été attribuées en appels d’offres l’année dernière, et 47 GW supplémentaires sont attendus sur plus d’une douzaine de marchés européens.

De plus, selon Wood Mackenzie, sept pays ajouteront au moins 5 GW de capacité solaire d’ici 2024 et 18 pays plus de 1 GW.

La production d’énergie en autoconsommation jouera un rôle crucial dans l’énergie solaire européenne, prédit également l’analyste. Elle représentera près de 40 % de la nouvelle capacité du continent au cours des cinq prochaines années. L’Espagne sera une exception, puisqu’elle développera davantage de projets à grande échelle.