Le prix moyen des appels d’offres solaires allemands tombe à 0,0547 €/kWh

Share

L’Agence fédérale allemande des réseaux, la Bundesnetzagentur, a révélé le prix final moyen de l’énergie solaire après le troisième appel d’offres spécifique pour centrales solaires qui avait été lancé fin 2018: ce prix a encore diminué.

L’agence a indiqué que 105 offres représentant une capacité de plus de 556 MW avait été soumises en juin dans le cadre de cet appel d’offres. Au final, 14 offres d’une capacité totale de 204 MW ont été retenues, soit 54 MW de plus que l’objectif de 150 MW fixé par les autorités. Les offres retenues allaient de 0,0497 € à 0,0558 € par kilowatt d’heure, et le prix final moyen s’est élevé à 0,0547 € par kWh.

Lors de l’appel d’offres spécial tenu précédemment en mars, les prix se situaient entre 0,0390 €/kWh et 0,0840 €/kWh et le prix moyen était de 0,0659 €. L’appel d’offres conjoint pour les projets photovoltaïques et éoliens à terre, qui s’est déroulé en avril, a également indiqué un prix moyen final plus élevé, à 0,0566 €/kWh.

Lors du premier appel d’offres photovoltaïques organisé en février, le prix moyen s’élevait à 0,0480 €/kWh, ce qui est en dessous du niveau de juin. Cela est dû aux projets relativement nombreux  assignés en Bavière qui doivent être réalisés sur des terres agricoles situées dans des zones défavorisées. Le niveau de prix le plus bas atteint jusqu’à maintenant date de février 2018.

La Bundesnetzagentur a également expliqué que, dans cet appel d’offres, elle a alloué plus de puissance que prévue en raison d’un « très grand projet » : il doit s’agir d’un projet nettement supérieur à 50 MW sur des terres agricoles situées dans des zones défavorisées. Dans ce cas, la limite de capacité de 10 MW applicable aux projets des appels d’offres ne s’applique pas.

Les projets n’ont été attribués qu’aux régions de l’est et du sud du pays, chacune ne se voyant attribuer que trois projets au maximum. Le projet de grande envergure, la “dernière” offre lauréate, devrait se situer dans la région de Mecklembourg-Poméranie-Occidentale, qui, au total, aura gagné 135 MW.

La Bundesnetzagentur a dû exclure 13 offres de systèmes photovoltaïques de 46 MW en raison d’erreurs formelles. Les soumissionnaires retenus ont jusqu’au 8 juillet pour déposer leurs garanties. Ensuite, l’autorité de Bonn publiera les résultats finaux.

Le prochain appel d’offres sur les technologies photovoltaïques aura lieu en octobre. En septembre est également prévu un appel d’offres pour les innovations neutres sur le plan technologique, mais la forme de cet appel d’offre est encore inconnue car le gouvernement fédéral doit adopter un nouveau règlement connexe. En novembre, il y aura également un autre appel d’offres dans lequel les systèmes photovoltaïques entreront en concurrence avec l’éolien.