SNCF Énergie et Voltalia signent un PPA de près de 150 MW

Share

SNCF Énergie et Voltalia ont signé un contrat d’achat direct d’électricité (PPA, power purchase agreement) de 143 MW pour une durée de 25 ans. Entre 3 % et 4 % des besoins de consommation d’électricité des trains SNCF Mobilités devraient être couverts d’ici 2022 ou 2023.

L’électricité sera produite par trois centrales construites, détenues et exploitées par Voltalia, qui seront situées dans le Gard et le Var et mises en service en 2022 et 2023. D’une capacité de 143 MW, la production annuelle est estimée à 200 GWh.

D’après Sébastien Clerc, le directeur général de Voltalia, ce PPA devrait permettre à Voltalia de croître de 76 %.

La SNCF Mobilités s’occupe de l’exploitation des trains de marchandises et de voyageurs, et notamment des TGV, TER, Ouigo… Dans son communiqué, le groupe SNCF rappelle vouloir atteindre 40 % à 50 % d’énergies renouvelables dans son mix de consommation d’électricité de traction des trains à l’horizon 2025. En négociations avec divers producteurs, son objectif est de signer « 6 à 7 fois le volume de ce 1er Corporate PPA Énergies Renouvelables au cours des 2 ou 3 années à venir », ce qui représenterait une capacité de près de 1 GW.

« Cet accord est inédit pour quatre raisons : inédit par son volume (143 MW), inédit par sa durée (25 ans), inédit par son niveau de prix (significativement inférieur au marché) et inédit par l’additionnalité de capacité solaire photovoltaïque qu’il engendre (production 100 % en France) », déclare Mathias Emmerich, le directeur général délégué de SNCF Mobilités. « Nous allons poursuivre nos démarches auprès des grandes entreprises qui veulent s’approvisionner en électricité renouvelable à prix compétitif. » ajoute Sébastien Clerc.

En début de semaine, Voltalia annonçait une augmentation de capital de 376 millions d’euros. Le développeur dispose d’une puissance en exploitation et en construction de plus de 1 GW et d’un portefeuille de projets en développement représentant une capacité totale de 6,2 GW, dont 0,6 GW sécurisé.