Des scientifiques belges développent un panneau solaire produisant de l’hydrogène

Share

Une équipe de chercheurs de l’Université de KU Louvain affirme avoir créé un panneau capable de convertir l’énergie solaire en hydrogène avec une efficacité de 15%. « La lumière du soleil fait partie de l’histoire, bien sûr, et notre panneau ressemble à un panneau solaire, mais nous préférons l’appeler un panneau à hydrogène » expliquent les chercheurs.

L’équipe explique que le panneau, qui intègre la capture de l’énergie solaire et la production d’hydrogène dans un seul appareil, peut produire 250 litres d’hydrogène gazeux par jour à partir de l’humidité de l’air. « Même l’air du désert contient suffisamment de vapeur d’eau, ce processus peut donc être appliqué n’importe où » déclarent les chercheurs.

L’équipe de KU Louvain affirme que la production d’hydrogène à l’aide du panneau est plus efficace que les méthodes classiques de production du gaz. Selon les scientifiques, environ 20 panneaux de ce type pourraient fournir de l’électricité et chauffer une maison bien isolée avec une pompe à chaleur tout au long de l’hiver.

Cependant, ils n’ont pas révélé d’informations concernant les coûts associés à leur processus, en expliquant : « Nous avons déposé plusieurs demandes de brevet. Pendant qu’ils sont en attente, il est trop risqué de donner des détails. C’est aussi pourquoi nous n’avons pratiquement rien publié. »

Gestion de l’eau

Les scientifiques indiquent qu’ils ont été capables de surmonter les problèmes posés par la gestion de l’eau en créant une technologie capable de supporter des températures allant jusqu’à 50-70 degrés Celsius dans le panneau et en créant un système fonctionnant dans des conditions à la fois de forte pluie ou de faible humidité.

« Notre système produit de l’hydrogène gazeux sans émission de carbone : nous retirons la vapeur d’eau de l’air, nous l’utilisons pour produire de l’énergie et, à la fin du cycle, elle redevient vapeur » a ajouté le groupe.

Les chercheurs ont souligné que le panneau est loin de sa mise sur le marché et ont déclaré qu’il ferait l’objet de tests supplémentaires à petite échelle pendant deux ans afin de détecter et de corriger tout défaut et de le transformer en « produit commercial robuste. »