Stockage et PV lissent la production électrique en Guadeloupe

Share

Le producteur d’énergie Albioma annonce que sa nouvelle centrale solaire de Sainte-Rose, mise en service le 28 juin 2019 au nord-ouest de l’île caraïbéenne, peut fournir jusqu’à 3,3 MW de production électrique et stocker 3,3 MWh dans ses batteries.

Cette puissance électrique est inhabituelle pour la région. Comme dans d’autres zones non interconnectées (ZNI) au continent, le réseau guadeloupéen est particulièrement sensible aux fluctuations de production engendrées par les sources d’énergie intermittentes. Pour lutter contre les coupures de courant, un plafond de 1,5 MW a été imposé en 2010 à toute centrale photovoltaïque construite sur l’île.

Albioma a remporté un appel d’offre lancé en 2015 par la Commission de Régulation de l’Énergie (CRE) pour réaliser une centrale solaire dépassant ce plafond en vertu de solutions intelligentes pour stabiliser le réseau électrique. La centrale de Sainte-Rose est munie d’un système de stockage ainsi que de mesures de prévision et de contrôle de la production.

Propre et lisse

« Nous lissons la production électrique [de Sainte-Rose] grâce au pilotage de la charge et de la décharge des batteries » explique une porte-parole d’Albioma à pv magazine. « Le système de contrôle et de commande permet de supprimer l’intermittence de la production, et de fournir au gestionnaire du réseau une énergie, propre, locale, renouvelable, prévisible et garantie. »

La centrale de Sainte-Rose est munie d’une station de stockage d’énergie comprenant 3,3 MWh de batteries Li-Ion fournies par LG CHEM. Opérée avec des outils novateurs de contrôle et de prévision de production, la plateforme de stockage permet de fournir de l’électricité solaire sur commande, notamment en heures de pointe entre 19h et 21h.

Albioma explique que le projet, qui bénéficie d’un contrat d’achat sur 25 ans avec EDF, est conçu pour complémenter d’autres moyens de production électrique en Guadeloupe, y compris la centrale thermique de biomasse Le Moule dans l’Est de l’île que l’entreprise a également construite.

Cap ZNI

L’intégration d’une part croissante d’énergie renouvelable sur les réseaux électriques français relève de nouveaux défis dans les territoires isolés. La CRE a notamment lancé un nouvel appel d’offres ce mois-ci pour développer l’autoconsommation dans les ZNI.

Albioma soutient que les solutions déployées à Sainte-Rose fonctionnent également dans d’autres régions, telles que La Réunion où la centrale de Port Ouest a été mise en service en février 2019. L’entreprise exporte actuellement le modèle dans des projets en cours de construction.