Le premier parc photovoltaïque « 100 % Merchant » en Espagne clôture son financement

Share

Le 25 juillet, la société de Castille-La Manche Renovalia Energy Group a conclu un financement de 29,7 millions d’euros auprès du groupe bancaire Banco Sabadell pour la construction, la mise en service et l’exploitation de cinq centrales photovoltaïques à Puertollano. Le parc photovoltaïque, connu sous le nom d’El Bonal, aura une capacité cumulée de 79,2 MW et vendra toute l’énergie générée directement sur le marché spot, c’est-à-dire selon le modèle d’affaire dénommé « merchant ».

« Cette opération est appelée à marquer une nouvelle tendance sur le marché espagnol, car c’est la première fois que le financement d’un projet 100 % merchant est finalisé », indique la société dans un communiqué de presse. Ce projet ne dispose ni de contrat de vente d’énergie à long terme (PPA) ni de système de rémunération spécifique.

Le parc photovoltaïque El Bonal est le premier projet d’un portefeuille de plus de 1 000 MW d’énergie éolienne et photovoltaïque que Renovalia envisage de développer en Espagne dans le but de vendre l’énergie sur le marché spot. La société, présente dans six pays (Espagne, Mexique, Chili, Italie, Hongrie et Canada), exploite et gère plus de 805 MW répartis dans 17 parcs éoliens et 11 parcs photovoltaïques.

Le parc El Bonal comprendra 240 000 modules photovoltaïques de 330 W chacun et occupera une superficie de 103,4 hectares. Une fois le projet achevé, le parc photovoltaïque sera en mesure de générer 118 000 MWh par an, une quantité suffisante pour couvrir les besoins en énergie de 146 000 personnes pendant un an. L’installation, dont la mise en service est prévue pour 2020, acheminera l’énergie dans une sous-station appartenant à Red Eléctrica de España, la société responsable de l’exploitation du système électrique et du réseau de transport de l’énergie électrique haute tension en Espagne.

Le financement, entièrement clôturé avec Banco Sabadell, a été structuré à long terme selon la modalité de financement de projet. Renovalia a bénéficié des conseils juridiques de J&A Garrigues, tandis que Banco Sabadell a été conseillée par Watson Farley & Williams.