CNR met en service son premier parc photovoltaïque dans le Lot

Share

Située à Gramat, il s’agit de la toute première centrale développée par la Compagnie du Rhône (CNR) dans le Lot. D’une capacité de 5 MW, le parc solaire comporte 11 520 panneaux photovoltaïques et devrait produire 7 GWh par an, ce qui représente la consommation électrique de près de 2900 habitants.

Un investissement de 4,6 millions d’euros a été nécessaire pour le développement du parc. En septembre, la société porteuse du projet accueillera au capital la Caisse des dépôts et consignations à hauteur de 50 %.

Située sur une ancienne décharge, la collectivité de Gramat a géré sa réhabilitation. « Ces travaux ont consisté à récupérer certains déchets et à concentrer les autres sous un dôme principal recouvert d’une bâche géotextile imperméable. Les eaux de ruissellement sont récupérées via un fossé périphérique et un bassin de rétention », précise la CNR.

La CNR se félicite par ailleurs d’avoir fait appel aux acteurs locaux pour mener ce projet de centrale à bien ; une partie des panneaux notamment ont été produits par SunPower France (435 Wc unitaire en silicium cristallin) de Toulouse.

Vers la diversification

Appartenant à la Caisse des dépôts et à des collectivités locales à plus de 50 % et à Engie à 49,97 %, la CNR produit avant tout de l’énergie hydraulique. Depuis 2008, elle exploite des centrales photovoltaïques, dont la capacité cumulée s’élève à 90 MW aujourd’hui.

La société souhaite cependant diversifier ses axes de développement dans le solaire, notamment pour contrer les problèmes d’accès au foncier : c’est dans ce sens qu’elle s’oriente vers des projets nécessitant moins de surface, tels que la centrale de Sablons pour laquelle les panneaux ont été placés sur une digue de plusieurs centaines de mètres de longueur, ou encore la centrale flottante sur le lac de la Madone.

Son objectif est d’atteindre en France et en Europe une puissance installée d’énergie solaire, éolienne ou hydraulique d’au moins 4 GW d’ici 2020.