Engie achète de l’énergie solaire au Chili

Share

Atlas Renewable Energy, une société d’énergie renouvelable appartenant au fonds britannique Actis, a signé un contrat d’achat d’électricité (PPA) d’une durée de 15 ans pour un projet de 230 MW dans le nord du Chili avec Engie Energía Chile, une filiale du groupe français Engie.

La société a annoncé que sa centrale Sol del Desierto, située dans la municipalité de María Elena, dans la région d’Antofagasta, au nord du pays, serait construite sur un terrain concédé par le Ministère du patrimoine national et qu’elle fournira à Engie environ 550 GWh/an par le biais du PPA.

Cependant, le prix auquel cette énergie sera vendue n’a pas été rendu public. Atlas a ajouté que l’usine sera opérationnelle en janvier 2022, sans fournir davantage de détails techniques ni financiers.

En Amérique latine, Atlas possède et exploite également un parc solaire au Brésil — le complexe solaire São Pedro de 67,1 MW –, deux centrales solaires en Uruguay — Del Litoral (17 MW) et Naranjal (59 MW)–, et deux installations photovoltaïques au Chili — la centrale Javiera (69,5 MW) qui a été la première à obtenir un PPA privé dans le pays, et le projet Quilapilún de 110 MW.

Atlas dispose d’un plan d’investissement d’environ 525 millions de dollars dans des projets solaires au Chili, au Mexique, au Brésil et en Uruguay, où il prévoit de déployer environ 1,5 GW à moyen terme.