Neoen met en service un parc photovoltaïque de 51,5 MWc en Jamaïque

Share

Co-détenue par Neoen (actionnaire majoritaire), l’entreprise de développement énergétique Rekamniar Frontier Ventures et la société d’investissements établie aux Caraïbes MPC Caribbean Clean Energy Fund, la centrale de 51,5 MWc a été mise en service et inaugurée le 2 octobre, à Savanna-la-Mar, dans le comté de Cornwall en Jamaïque.

D’après Neoen, elle devrait fournir l’électricité la moins chère de l’île, son coût de production s’élèvant à 85 dollars US par MWh. Elle entre dans le cadre d’un PPA (power purchase agreement) sur 20 ans, conclu avec la compagnie nationale d’électricité jamaïcaine, Jamaica Public Service Company Limited.

Neoen avait remporté le projet dans le cadre d’un appel d’offres lancé par le bureau de régulation des services publics jamaïcain (Jamaican Office of Utilities Regulation). Pour la réalisation de cette centrale, un prêt de 64 millions de dollars US avait été obtenu auprès de deux banques de développement, Proparco en France et la FMO aux Pays-Bas.

Construit par Eiffage Energía, il s’agit du plus grand parc solaire des Caraïbes.

L’énergie photovoltaïque en Jamaïque

L’agence internationale pour les énergies renouvelables (IRENA) estime à 56 MW la capacité photovoltaïque installée en Jamaïque fin 2018. Comme sur la plupart des îles, les combustibles fossiles sont prédominants dans la production d’énergie. En octobre 2018, le Premier ministre jamaïcain Andrew Holness annonçait que le pays pouvait faire mieux que les objectifs prévus : il appelait à atteindre 50 % de renouvelables dans son mix énergétique d’ici 2030, au lieu de se limiter au 20 % prévus dans la politique énergétique adoptée en 2009.

Ce contenu est protégé par un copyright et vous ne pouvez pas le réutiliser sans permission. Si vous souhaitez collaborer avec nous et réutiliser notre contenu, merci de contacter notre équipe éditoriale à l’adresse suivante: editors@pv-magazine.com.

Popular content

En laboratoire, des cellules solaires organiques affichent un gain d’efficacité contre-intuitif de 20 % grâce à l’entropie
16 juillet 2024 Une équipe de chercheurs de l'université du Kansas a découvert que les semi-conducteurs organiques connus sous le nom d'accepteurs non-fullerènes perm...