La CNR reprend le portefeuille éolien et solaire de VOL-V

Share

Actif depuis 20 ans sur le marché de la production renouvelable (éolien, solaire et biomasse) VOL-V avait déjà cédé, en début d’année, ses activités liées au biométhane au groupe Engie. Même si le communiqué commun annonçant ce rapprochement des deux entités est daté du 8 octobre, la signature de cet accord a été conclue le 13 septembre dernier.

VOL-V ER apporte à la CNR un portefeuille d’environ 1 700 MW de projets, dont environ 50 MW construits et 130 MW de projets autorisés. Ce portefeuille enrichira l’offre de la CNR, qui dispose de 3 811 MW installés, majoritairement en hydraulique (47 centrales sur le Rhône et hors-Rhône), mais qui gère également 49 parcs éoliens (près de 600 MW) et 27 centrales photovoltaïques (près de 100 MW).

Les deux acteurs soulignent la complémentarité des deux entités en termes de solaire et d’éolien. Dotés d’équipes comparables sur ces deux sujets, les deux sociétés collaboreront depuis leurs implantations géographiques respectives, soit Lyon et la vallée du Rhône, pour la CNR et Montpellier, Rennes et Rouen, pour VOL-V ER.

« Ce rapprochement entre deux acteurs complémentaires et engagés de longue date dans la transition énergétique permet à CNR d’accélérer le potentiel de développement de son mix électrique exclusivement renouvelable, en ligne avec ses objectifs stratégiques. Il conforte par ailleurs VOL-V ER dans la réalisation de ses projets et l’avenir de son équipe dans un secteur des ENR en mutation, » indiquent les deux entités le 8 octobre.

« Tant les valeurs communes qui rassemblent CNR et VOL-V ER autour du développement des énergies vertes sur le long terme et en partenariat avec les territoires, que les complémentarités et multiples synergies entre nos équipes contribuent à rendre ce rapprochement à la fois naturel et enthousiasmant » déclare Elisabeth Ayrault, PDG de la CNR.

VOL-V signale qu’à l’aune de ces cessions, il va se redéployer vers de nouvelles activités, toujours centrées sur la transition énergétique et le développement durable.