Ardian entre dans le marché photovoltaïque du Pérou

Share

Le développeur solaire espagnol Solarpack Corporación Tecnológica a signé un contrat avec un fonds d’investissement en actifs renouvelables géré par Ardian, société française de capital-investissement indépendante, pour son entrée dans le capital des projets solaires Tacna Solar et Panamericana Solar, au Pérou. Solarpack conservera une participation majoritaire et Ardian aura une participation de 49% dans ces installations, mises en service fin 2012.

Solarpack a accepté d’acheter 90,5% des projets en mai dernier, lorsque Tawa Solar Fund LP et ses partenaires minoritaires ont vendu leurs actions pour un montant de 51,5 millions de dollars américains.

Il est prévu que la vente à Ardian de 49% des projets soit réalisée au cours du premier trimestre de 2020, après la mise en œuvre effective du plan industriel susmentionné. À ce moment-là, Ardian déboursera le prix d’achat, ce qui permettra à Solarpack de rembourser un prêt relais de 30 millions de dollars. Outre le remboursement du prêt, des excédents de trésorerie disponibles seront générés pour Solarpack en raison de la création de valeur du plan industriel et de la rentabilité de l’actif, de l’achat à la vente à Ardian. La détermination du prix d’achat final est soumise aux ajustements d’usage de ce type d’opérations, tels que le résultat opérationnel des projets jusqu’à la fin de 2019.

Les projets ont été développés et construits par Solarpack en 2012 en association avec Gestamp Asetym Solar (maintenant X-Elio). Ils sont situés dans le sud du Pérou et ont une puissance installée combinée de 43 MW. Les deux projets disposent de contrats de vente d’électricité à long terme avec le ministère de l’Énergie du Pérou, à l’issue du premier appel d’offres sur les énergies renouvelables (RER) lancé dans le pays en 2010; le contrat court ainsi encore sur 13 ans.