Inauguration d’un smart-grid local avec PV à Locminé

Share

A Locminé, à côté de la médiathèque, des modules photovoltaïques (25,2 kWc) sont installés sur une structure de type ombrière. L’électricité produite sera soit auto-consommée, soit stockée dans les batteries (55kWh) pour être utilisée lors des périodes de pointe. Ces batteries pourront également se charger sur le réseau électrique pendant les heures les moins chères sur le marché de l’électricité, précise un communiqué de la mairie bretonne.

L’objectif de ce système est de pouvoir utiliser l’énergie produite localement aux moments souhaités, notamment pendant les pointes de consommation, soulageant ainsi le réseau électrique. La Bretagne est en effet l’une des régions de France où il y a un déficit de production par rapport à la consommation, (9,5% de couverture seulement), entraînant des tensions sur le réseau lors des pointes de demande. Ce qui explique l’engagement du distributeur d’électricité Enedis dans ce projet.

L’ensemble centrale solaire/batteries est géré par une plateforme de pilotage intelligente, fournie par E-Pango. Le smart-grid de Locminé sera ainsi informé en temps réel des prix sur le marché de l’électricité, de la production photovoltaïque de la centrale, de l’état des batteries, et pourra ainsi optimiser les achats d’électricité.

Au départ, le système sera paramétré uniquement pour déterminer quand l’électricité doit être consommé localement, quand elle doit être stockée (au-delà des cas de production supérieure à la consommation), et quand l’électricité du réseau doit être privilégiée.

Mais à terme, il sera couplé à des algorithmes prédictifs et une intelligence artificielle : il pourra ainsi agréger et analyser les données disponibles (météorologiques, température des lieux, production, consommation, prix de l’électricité sur le marché…) pour optimiser la consommation et l’approvisionnement énergétique de Locminé, en temps réel. L’objectif affiché est de réduire de 50% la facture de la médiathèque, tout en conservant le même confort et le même usage, insiste la mairie.

Le projet, d’un budget total de 170 000 euros, est financé à hauteur de 50 000 euros par l’Union européenne, de 52 000 euros par la Région Bretagne et de 68 000 euros par la ville de Locminé. Le retour sur investissement est prévu à horizon 7 ans.

Avec Smile, les régions Bretagne et Pays de la Loire ont lancé le déploiement d’un grand « réseau électrique intelligent » entre 2017 et 2020 sur quatre départements (Loire-Atlantique, Vendée, Morbihan, Ille-et-Vilaine) et les îles du Finistère (Ouessant, Sein et Molène). L’enjeu est de déployer, d’ici à 2020, les services et technologies matures permettant de construire un réseau intelligent à grande échelle. L’investissement total atteint les 220 M€, dont 55% environ proviendront de fonds privés. Enedis consacrera 21 M€ à la numérisation des réseaux et accompagnera des projets locaux sur les questions de villes et territoires intelligents. Au-delà de rendre intelligent les équipements du réseau, il s’agit aussi d’intégrer rapidement près de 300 projets d’énergies renouvelables.