Pose du premier panneau d’un des plus grands parcs solaires d’Ile-de-France

Share

Akuo, producteur d’énergie renouvelable, et ECT, spécialiste de la valorisation des matériaux inertes issus des chantiers du BTP, associés au sein de leur filiale ACT-E, ont ainsi lancé le chantier des 44 000 modules photovoltaïques sur 18,5 hectares, de part et d’autre des voies du TGV sur la commune d’Annet-sur-Marne, ville à énergie positive.

Dans un communiqué, les deux partenaires rappellent que leur partenariat vise à terme à dupliquer de tels projets ailleurs en ïle-de-France, afin d’atteindre une capacité installée de quelque 100 MWc sur les sites exploités par ACT-E.

Le coût du projet est estimé à un peu plus de 10 millions d’euros. Le Crédit Coopératif a financé la dette du projet à hauteur de 8,5 M€, soit 75% du coût d’investissement total. Akuo et ECT ont en outre souhaité ouvrir le capital « des Gabots » à l’investissement participatif. Les fonds régionaux SEM SIPEnR (créée par le Syndicat intercommunal de la périphérie de Paris pour les énergies et les réseaux de communication), SDESM ENERGIES, IDF Energies, la mairie d’Annet-sur-Marne et la Communauté de Communes Plaines et Monts de France ont ainsi contribué à environ 50% des besoins de financement en fonds propres du projet.

Ces acteurs se félicitent de la concrétisation d’un projet d’une telle ampleur en Seine-et-Marne, qui participe de l’ambition du développement de l’énergie solaire promue par la Région Île-de-France, précise le communiqué des deux développeurs.

Au-delà de l’investissement porté par les collectivités territoriales, Akuo et ECT ont décidé de donner l’opportunité à tous les citoyens de profiter de la rentabilité de la centrale solaire « Les Gabots » en leur proposant de participer au refinancement du projet par du prêt participatif sur sa plateforme numérique AkuoCoop. Ce dispositif destiné à favoriser le financement citoyen de la transition énergétique, s’appuie sur les territoires qui en sont les acteurs. Depuis sa création, la plateforme a permis de collecter plus de 5,2 millions d’euros en seulement 2 ans pour financer 11 centrales de production d’énergie verte, signale Akuo.

« Ce premier projet, né de notre partenariat avec ECT, représente une fierté pour le groupe Akuo ; car il s’agit de notre première centrale photovoltaïque en Île-de-France et l’une des plus grandes de la Région », indique Eric Scotto, président et cofondateur d’Akuo, cité par le communiqué.

Jean-Philippe Dugoin-Clément, vice-président de la Région Île-de-France, signel, lui, que : « le site des Gabots est exemplaire de l’ambition que la Région Île-de-France souhaite porter pour la transition énergétique et environnementale. La Région s’est engagée à investir 10 milliards d’euros pour la transformation écologique d’ici 2024. Le lancement de la construction de cette centrale solaire, pour lequel nous sommes réunis aujourd’hui, témoigne de la concrétisation de l’effort de la Région pour faire de l’Île-de-France un territoire de production d’énergie solaire ».