La consultation publique de la PPE a été lancée

Share

Hier a été lancée la consultation publique sur la nouvelle stratégie nationale bas carbone. Elle définit la feuille de route permettant d’atteindre les engagements de l’Accord de Paris définis en 2015, à savoir atteindre la neutralité carbone d’ici 2050.

C’est dans le cadre de cette stratégie qu’ont été mises en ligne les dernières versions de la Programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE) et de la Stratégie nationale bas-carbone, versions prenant en compte les avis et recommandations issus de différentes consultations (débat public organisé sous l’égide de la Commission nationale du débat public, avis de six institutions différentes, consultation des pays voisins et de la Commission européenne, entre autres).

« Pour la première fois, le gouvernement fixe une feuille de route cohérente, secteur par secteur, pour atteindre la neutralité carbone en 2050, c’est-à-dire une France qui ne produise pas plus de carbone qu’elle n’en absorbe », déclare la ministre de la Transition écologique et solidaire Élisabeth Borne. « La stratégie précédente définie en 2015 visait une réduction par 4 des émissions de gaz à effet de serre, sans s’engager sur la neutralité carbone et n’a pas été respectée faute de plan de déploiement rigoureux. Aujourd’hui, nous affichons un plan de bataille complet et détaillé qui va nous permettre de rattraper le retard cumulé par nos prédécesseurs et de nous désintoxiquer étape par étape des énergies fossiles. Nous nous engageons à réduire les émissions de gaz à effet de serre de 6 à 8, tout en développant des puits de carbone. En matière d’énergie nous allons ramener la part du nucléaire à 50 % en 2035 et, suite à la concertation menée depuis un an, dédier 1,8 milliards d’euros supplémentaires au biogaz et augmenter de près de 40% les capacités d’éolien en mer. C’est un basculement majeur vers un monde post-carbone. »

La mise en consultation du public de la PPE et de la Stratégie nationale bas-carbone s’achèvera le 19 février.