Total veut développer 2 GW solaires en Espagne

Share

La semaine dernière, Total annonçait la création d’une joint-venture avec Powertis, un développeur de centrales solaires en Europe et en Amérique du Sud, pour la construction de centrales solaires en Espagne dans le cadre de PPA (power power purchase).

Powertis apportera à cette coentreprise, détenue à 65 % par Total et à 35 % par Powertis, un portefeuille de 800 MW de projets à un stade précoce de développement.

À peine quelques jours plus tard, le groupe double sa présence sur le marché espagnol en officialisant un accord avec Solarbay pour acquérir 100 % d’un portefeuille de projets photovoltaïques que l’entreprise espagnole développe actuellement. Les projets, d’une capacité totale de 1,2 GW, seront situés dans les régions d’Andalousie, d’Aragon et de Castille-La Mancha.

Le premier projet devrait être opérationnel d’ici fin 2020. Les projets des deux portefeuilles devraient être opérationnels d’ici 2023. Total versera une rémunération (success fees) à Powertis et à Solarbay en cas de succès au cours des différentes étapes du développement des projets.

Pour Julien Pouget, le directeur des énergies renouvelables chez Total, « l’Espagne bénéficie de conditions d’ensoleillement exceptionnelles en Europe. Son marché solaire photovoltaïque est l’un des plus dynamiques d’Europe, avec une capacité qui devrait augmenter de 6 GW aujourd’hui à près de 40 GW d’ici 2030. Nous nous réjouissons d’élargir notre présence sur ce marché en forte croissance grâce aux partenariats avec des développeurs locaux. »