La 5e édition du concours d’innovation i-Nov est lancé

Share

La 5e vague du concours d’innovation i-Nov porté par le Gouvernement, l’Ademe et Bpifrance a été lancé. Ouvert aux start-ups et aux PME, il permet de cofinancer des projets de recherche, de développement et d’innovation, dont les coûts totaux se situent entre 600 000 euros et 5 millions d’euros et dont la durée est comprise entre 12 et 36 mois.

Près de 80 millions d’euros sont mobilisés à travers le Programme d’investissements d’avenir (PIA) pour ce concours, précise l’Ademe, dans le but « de favoriser l’émergence d’entreprises leaders dans leur domaine et pouvant prétendre à une envergure mondiale. »

Le volet « i-nov » concerne neuf thématiques, dont quatre sont opérées exclusivement par l’Ademe : Énergies renouvelables, stockage et systèmes énergétiques ; Transport et mobilité durable ; Industrie et agriculture éco-efficientes et Eau et biodiversité.

Les cinq autres sont opérées par Bpifrance : Numérique Deep Tech (dont le blockchain) ; Santé – Situation d’urgences ; French Fab – Industrie du futur ; Cybersécurité et Alimentation durable pour la santé.

Les candidatures sont ouvertes jusqu’au 12 mai 2020 à midi.

Lors de la 3e vague, ouverte entre février et mai 2019, 57 projets ont été désignés lauréats, représentant un montant total de 33 millions d’euros. Dans le cadre de la 4e vague, ouverte de juillet à octobre 2019, 62 projets ont été sélectionnés pour un montant total de 34 millions d’euros.

Outre l’édition « i-Nov », le Concours d’innovation comporte deux volets supplémentaires : « i-PhD », destiné aux jeunes chercheurs et « i-Lab », qui accompagne la recherche et le développement en vue de la finalisation d’un produit, procédé ou service technologique innovant.